Changer une couche est loin d'être un acte méprisable!

Publié le par Toutes en une

Comme vous l'avez peut être déjà entendu (bon ok ça date mais je n'ai pas oublié!!!) "ça sert à rien d'avoir bac plus 5 pour changer des couches"!!!!!! link

Quel honte d'entendre un homme politique parler ainsi! Cela prouve également qu'il ne connaît pas son sujet puisqu'il a fait cette déclaration à propos de l'école maternelle hors tout le monde (sauf lui) sait que pour entrer à l'école maternelle les enfants doivent être propre = sans couches!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 
Changer une couche est loin d'être un acte méprisable comme le pense M. Darcos qui n'y connaît rien car changer une couche:
 
- c'est venir se baisser à la hauteur d'un enfant et lui dire délicatement que l'on pense que sa couche est pleine. Pourquoi à sa hauteur? Car c'est être humain, comme nous, et que se mettre à sa hauteur pour qu'il puisse bien voir notre visage, bien entendre nos mots et de fait bien nous comprendre, c'est le respecter en tant qu'individu!
 
- c'est vérifier délicatement si la couche est effectivement pleine en baissant un peu son pantalon et en décolant un peu sa couche sur le bord de sa cuisse (ou autrement!)! En tout cas, ce n'est pas le soulever, du sol au plafond en 2sec chrono, lui faire tourner la tête et perdre ses repères spactio-temporels par la vitesse de notre geste et lui sentir la couche comme s'il était un animal!!!
 
- c'est ne pas non plus dire tout haut, devant tout le monde, "ah ça pue, y'en a un qui a du faire"!!! "ah c'est toi, vien là que je te change"!!!!!! C'est toujours penser, dans chacun de nos actes, que nous accueillons des individus qui ont une pudeur, une intimité que l'on se doit de respecter! C'est savoir aussi qu'un enfant, même tout petit, peut être vexé, blessé par les paroles et par les gestes!
 
- c'est le poser délicatement sur le plan de change, après l'avoir désinfecté (mesure d'hygiène de base), c'est lui enlever délicatement ses vêtements, en lui expliquant pourquoi on les enlève car ils sont sa deuxième peau, une protection, une personnalisation.......
 
- c'est profiter de ses mouvements naturels pour le nettoyer et changer la couche et non lui lever les fesses comme un cochon pendu au plafond!!!
 
- c'est lui parler, lui expliquer ce que l'on fait et pourquoi, pour qu'il sache car c'est SON corps et qu'il a le droit de savoir, pour qu'il puisse anticiper et se rassurer sur ce qui va lui arriver...
 
- c'est désinfecter de nouveau le plan de change pour respecter les prochains, c'est se laver les mains pour également respecter les prochains et limiter toute contagion...
 
- c'est ne pas faire de commentaires déplacés, une fois de retour, parmis les autres du type "oh bah celui là dis donc il a fait pour la journée! Y'en avait partout!!!".
 
Les paroles, les gestes, les attitudes, les regards des adultes peuvent être méprisants et méchants à l'égard des enfants, pensez vous que c'est comme cela que nous préparerons un monde meilleur? Le respect engendre le respect! La violence engendre la violence! Malheureusement, le gouvernement prend des mesures qui ne vont pas dans le sens du respect de l'enfant!
 
Alors, changer une couche est ce aussi facile que vous le pensiez? N'est ce pas un acte réfléchi et pensé, en équipe, pour le bien être de l'enfant? Ne faut il pas (et oui M. Darcos) un peu d'études sur la question pour comprendre cet acte dans sa globalité, dans ses dimensions techniques et psychiques?

 

Publié dans Hélix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article