Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Capaulie Photographie 145

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--145-.JPG

Publié dans Capaulie Photographie

Partager cet article

Repost 0

Capaulie Photographie 144

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--144-.JPG

Publié dans Capaulie Photographie

Partager cet article

Repost 0

Les peintures, quelle aventure!

Publié le par Toutes en une

P_P1_11_md.jpgLa maison va bientôt nous être livrée et le constructeur vient de nous donner les clefs pour commencer les peintures!

 

Les peintures, quelle aventure!

 

Tout a commencé par un souvenir d'autrefois, du temps où mes parents avait repeint une chambre nouvellement créé dans un grenier. Quelle peinture ils avaient alors utilisé? Aucune idée! Ce que je sais, c'est que je n'ai pu dormir dans cette chambre les premières années! Alerte Allergie!!! La peinture des murs dégageait, en plus des odeurs, des substances invisibles que mon corps ne tolérait pas au point de pleurer, tousser, éternuer, gratter, avoir du mal, beaucoup de mal à respirer...

Je ne voulais pas renouveler l'expérience aujourd'hui et prendre le risque de devoir fuir ma maison nouvellement construite et fraichement peinte pour cause d'allergie!

C'est alors que je me suis renseignée sur les différents types de peinture, leur composition et leur couvrance, leur tenue dans le temps, leur rendu aussi, bah oui faut quand même que ce soit joli! Joli et sain!

 

Voilà le résultat de mes recherches:

 

- la peinture glycéro: pour moi la pire! Elle contient nombre de composés toxiques qui garantissent ses qualités d'application et de tenue mais qui détruisent notre santé et notre environnement. Elle contient non seulement des solvants (huiles, résine synthétiques) mais aussi des composants organiques volatiles dit C.O.V. Elle est odorante et se nettoie sur les pinceaux, les doigts... avec du White spirit, produit décapant et issu de la pétrochimie, lui aussi dangereux pour la peau et l'environnement.

 

Extraits choisis de la définition Wikipédia des C.O.V. :

"Les COV sont des précurseurs, avec les oxydes d'azote, de l'ozone troposphérique. Ce sont donc des gaz à effet de serre. Leur caractère volatil leur permet de se propager plus ou moins loin de leur lieu d'émission. Ils peuvent donc avoir des impacts directs et indirects. En effet, les COV participent à des réactions photochimiques dans la basse atmosphère, causant ainsi l’augmentation de la concentration en ozone dans la troposphère, qui a un effet indirect sur la santé.

Certains COV ont des effets directs sur le corps humain, comme letétrahydrofurane qui s’attaque au foie et aux nerfs ; le trichloroéthylène nuit au cœur et est cancérigène ;les éthers de glycol à courte chaîne possèdent une toxicité spécifique à la moelle osseuse et aux testicules, étant tératogènes. L’impact des particules de poussières, dubrouillard photochimique et des aérosols acides, les oxydes d’azote et de soufre, et le monoxyde de carbone, les métaux et les COV a été étudié par Bates (1995). 

Les COV et les molécules associées sont cancérigènes.

Les COV sont également une des causes de « pollution intérieure », c'est-à-dire, la pollution de l'air à l'intérieur des bâtiments, lieux d'habitation, lieux publics et lieux de travail. Les sources sont alors généralement les peintures, colles et produits de traitement du bois par exemple."

 

- la peinture acrylique : pour moi moins pire que la glycéro mais... Elle est élaborée à base d'eau et contient peu ou pas de solvants mais peut contenir d'autres produits nocifs tels les liants, agents de neutralisation... Les risques ne sont donc pas nuls avec ce type de peinture. De l'eau suffit pour se laver les mains et laver pinceaux, sceaux et autres instruments... Attention, elle n'est pas adaptée aux pièces humides et pas lessivable.

 

- la peinture naturelle : pour moi la meilleure! En tout cas, c'est mon choix ! Elle est constituée uniquement de matières naturelles : les liant naturels (cire, caséine...) et les pigments d'origine minérale (violet de manganèse) link ou végétale (indigo).Elle ne contient pas de C.O.V. ni autre substances toxiques pour la santé et l'environnement. Elle peut se faire "maison", s'acheter en poudre à diluer ou bien en "prête à peindre", blanche ou colorée. Elle peut être lessivable ou pas en fonction de celle que l'on choisit, elle est respirante et s'adapte donc à toutes les pièces de la maison. 

 

Maintenant comment s'y retrouver dans l'offre grandisante des peintures dites "bio", "ecolo", "sans C.O.V.", écolabellisées...?

label-NF-environnement.jpgecolabel-jpg.jpgIl existe 2 labels, l'éco-label Européen et le label NF environnement, qui garantissent une limitation de la pollution de l'air par les solvants et les C.O.V. mais il en reste quand même! Ma préférence du coup va pour les peintures vendues par les magasins d'éco-habitat.

 

Celui que nous avons choisit, entre autre  link propose la gamme de peintures, de pigments... "nature et harmonie" link. Une gamme fabriquée par une famille française (je préfère de loin donner mon argent à une famille qui va vivre directement de mon achat plutôt qu'à un grand groupe), en France, et totalement confectionnée à base de produits naturels. C'est donc une peinture sans solvants, sans C.O.V., sans formaldéhyde, composée d'eau, de craie, de talc exempt d'amiante, de carbonate de calcium, de latex, de blanc de titane, de cellulose et de 0,1% de conservateur. link

 

Nous voilà maintenant équipé pour peindre en blanc et en couleurs toute la maison, du sol au plafond!




.

 

Publié dans Capaulie

Partager cet article

Repost 0

Vers une maison naturelle...

Publié le par Toutes en une

P1210542.JPG

Dans cette rubrique, je vais aussi évoquer notre désir, à M. Papa et à moi, de construire, décorer, entretenir et de fait vivre dans une maison naturelle. Une maison qui respecte la santé de nos enfants (la notre aussi éventuellement!) et l'environnement. Mais sur ce chemin là, M. Papa et moi sommes débutants et c'est en tatonnant, en cherchant, en se trompant aussi que nous avançons tranquillement. 

Je parlerais ici de nos réflexions et de nos décisions (notre choix  (ou pas) de construction : l'ossature bois, nos choix de décoration : peintures naturelles, peintures "maison", des produits ménagers maison, bio, écolo et sans dangers...).

 

J'espère que ces articles solliciteront votre attention, vos réactions, vos avis et conseils car comme je vous l'ai dit, nous débutons dans ce domaine ci! Merci!

Publié dans Capaulie

Partager cet article

Repost 0

Je cherche un livre pour enfant

Publié le par Toutes en une

cherchelivrecouv
"Je cherche un livre pour enfant le guide des livres pour enfants de la naissance à 7 ans" de Sophie Van Der Linden chez Gallimard jeunesse

 

Ce livre est un guide agréable et pratique qui permet aux parents et aux professionnels de naviguer dans le monde des livres pour enfants, de se faire une idée avant de courir investir dans un album, un conte, un livre CD.

On peut y chiner des idées de livres par âge (à partir de la naissance, à partir de 2 ans...), par thème (parler de sentiments, attendre noël, rire ensemble...), par type de livre (série, conte, livre d'art...) mais aussi y trouver plein de conseils sur les librairies, les salons, les éditeurs, les sites internet...

Une mine d'or à se procurer et à consulter régulièrement!

Nombre de livres que j'affectionne y sont également présentés voir conseillés, hey hey, ça me plaît vraiment de le feuilleter et de voir qu'on parle la même histoire!

 

Il-etait-une-fois-.-1338-d57bd.jpg

 

extrait32.jpg

 

Il existe aussi le même pour les plus grands, pour les 8/16 ans exactement!

 

Pour retrouver les 2 guides sur facebook, c'est par ici : 

https://www.facebook.com/pages/Je-cherche-un-livre-pour-un-enfant/206437629378882

 

Pour retrouver l'auteure de ce guide sur son blog, c'est par là :

http://www.svdl.fr/svdl/

 

Chinez bien et bonne lecture avec vos enfants!

 

PS: continuez quand même à venir parler livre par ici de temps en temps!!!

 

Publié dans Il était une fois...

Partager cet article

Repost 0

Capaulie Photographie 149

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--149-.JPG

Publié dans Capaulie Photographie

Partager cet article

Repost 0

Capaulie Photographie 147

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--147-.JPG

Publié dans Capaulie Photographie

Partager cet article

Repost 0

Aïe, j'ai touché le fond!

Publié le par Toutes en une

Il y a peu, je vous le disais, en général quand je vais mal, je vais de plus en plus mal jusqu'à toucher le fond pour pouvoir ensuite rebondir et à nouveau sourir!

 

Aujourd'hui je m'y suis cognée, à la porte ou au fond, c'est selon, ça me pendait au nez, je le sentais venir, doucement mais sûrement et c'est arrivé! 

 

Hier une petite contrariété de calendrier, aujourd'hui une autre, un mal être qui dure, perdure jusqu'au moment où  mon petit/grand a écrasé ma petite/petite, une fois de plus, une fois de trop! Et là, la colère est montée à vitesse grand V, furieuse, tel un raz de marée prête à tout dévaster. J'ai commencé à crier sur eux : "Mais NON!"... puis je les ai regardé, je me suis retournée et je suis partie en courant m'enfermer dans la cuisine, pour les épargner, un peu. 

 

J'ai claqué cette pu... de porte, je l'ai cogné, j'ai hurlé, tapé des pieds puis je me suis éfondrée à terre, déversant, pleurant, me vidant de ce mal, de la culpabilité qui l'accompagne, de honte et de peur aussi.

Alors cette fois, je ne vais pas rester comme ça, le blog ne suffit pas à enrayer ce mal là! 

Rendez vous pris, ce soir, pour faire le point avec le médecin, essayer de comprendre ce qu'il se passe et ce dont j'ai besoin. Car audelà d'un psychisme bien perturbé, mes yeux se brouillent, mon équilibre prend des libertés, mon bras fourmille, mon cou s'est coincé... Serais je entrain de somatiser ou...

 

Ma petite "fièreté" de la journée, c'est que je n'ai pas tout déversé sur mes enfants. J'ai réussi à stopper le mouvement un très court instant, le temps nécessaire pour me réfugier et les épargner de ce raz de marée. Ils ne sont pas indemes, non, ils m'ont vu m'engloutir, partir  mais aussi vouloir les protéger.

 

Une fois la tempête passée on a pu en parler. Je me suis excusée auprès d'eux. La petite/petite a eu besoin de se réassurer, dans mes bras. Mon petit/grand quant à lui a eu des mots cinglants, effrayants, éprouvants : "je suis nul", "je suis en colère de ce que j'ai fait", "pardon maman", "je vais me tuer", "je voudrais une autre maman", "une maman qui crie pas"... puis "non en fait j'ai changé d'avis". Dur dur mais il a pu les dire, je les ai entendu, reçu, comme j'ai pu.  Puis ils se sont installés, tous les deux, et ont dessinés. Mon petit/grand m'a ensuite offert son dessin plein de couleur, dont un coeur, pour ne plus que je pleure. 

 

Là maintenant, tout le monde est apaisé. Un mercredi presque comme les autres qui continue sauf que, ce soir,  je fais le point et je prends enfin et réellement soin de moi.

 

Ce billet est comme la page d'un journal secret que j'aurais noirci pour exorciser ce raz de marée. Il ne vous est pas réellement adressé, j'avais besoin d'écrire, je l'ai fais. Je compte sur vous, sur ceux qui me connaissent personnellement pour laisser là cette histoire là, entre vous et moi.

Publié dans Lili pissenlit

Partager cet article

Repost 0

Découverte d'un atelier danse/portage

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--166-.JPGCe dimanche, ma petite/petite et moi avons participé à notre 1er atelier de danse/portage. J'avais hâte! Hâte de savoir comment, sur quel rythme, dans quel type de mouvement j'allais pouvoir danser avec mon bébé. Résultat? Elle et moi avons adoré!

 

L'atelier a eu lieu dans une salle de danse, spatieuse et lumineuse.

Un endroit où je me suis, moi, de suite sentie à l'aise, me rappelant alors de ces années passées à danser du Modern Jazz. D'ailleurs en me préparant, juste avant, j'avais frénétiquement cherché mes jambières et mon collant, jusque là gardés précieusement, comme si je savais qu'un jour, je les resortirais!!! Des jambières jaunes tricotées par mémé, des noires et des mauves! Mais rien! Je n'ai rien trouvé! Pfffffffff trop énervée! 

Enfin, la salle... Ma petite/petite elle a été impressionnée par ce grand espace, investi de grands et de petits et surtout de M, qu'elle connaissait déjà, mais pas dans cet endroit là! Et puis elle fut très vite intriguée par les grands qui couraient et se cachaient voir disparaissaient derrière de grands rideaux noirs.

 

Pour commencer l'atelier, et à juste titre, M a proposé qu'enfants et parents découvrent ensemble l'espace, en fassent le tour, le traversent, le marchent, le courent... Ma petite/petite et moi l'avons alors exploré dans sa longueur et sa largeur, au pas, au trop, au galop, au galop, au galop...

 

Petits échauffements pour les grands principalement, sous les yeux questionnants des enfants! Préparer son corps d'abord pour pouvoir ensuite porter/danser sans efforts douloureux ou contraignants. Relachement, étirements... et prise de conscience qui commence : cet atelier est non seulement un moment de corps à corps, de plaisir partagé avec son bébé mais aussi un vrai sport pour soi, pour retrouver le chemin de son propre corps, ses sensations, ses forces et ses faiblesses...

 

Doucement M propose l'encrage de ce corps dans la terre, notre soutien, notre support, notre force pour soutenir à notre tour notre enfant en le portant. Cette encrage se fait seul, à travers le mouvement et l'espace et à côté, au milieu des enfants, libres de tout mouvement, de nous suivre ou pas, d'essayer ou pas, de jouer, d'être là, à leur façon, en suivant leur propre voie.

 

Et là, ça y est, le moment que j'attendais... ma petite/petite, l'écharpe et moi! Cetains portent dans le dos, moi devant. Toutes les deux enveloppées et à portée de baisers. Lorsqu'elle est là, tout contre moi et que je peux l'embrasser, la carresser sans que j'ai l'impression de la porter (de porter un poids de 10kg) je retrouve cette sérénité du temps où elle était en moi, où j'étais elle, elle était moi! Aujourd'hui, elle est née, elle vit hors de moi, elle est elle et j'aime être témoin de cela mais je savoure ces petits moments que nous offre le portage et où l'on peut revivre, plus que par de simples souvenirs, ces incroyables, magnifiques, sublimissimes 9 mois de vie commune, en intra. 

 

Et là commence la danse/portage, porter son enfant et mettre son corps en mouvement... En mouvement timide, sacadé, hésitant mais amusé. Un mouvement qui petit à petit, se libère, prend de l'ampleur, de l'espace, de la consistance... témoin de la beinveillance de M et des familles présentes.

 

Les visages sont radieux, les rires raisonnent, le plaisir monte et se répand chez les grands quand chez les petits le bercement en plonge certains dans le sommeil et d'autres dans l'éveil des sens, l'éveil de la danse. Je sens ma petite/petite danser avec moi, soit son corps suit le mien, soit il m'incite à aller plus loin, à danser encore et encore, à tourbillonner, à s'ennivrer... "allez maman, allez"!

 

Il est temps, après être monter dans les tours, de redecendre et se poser pour un petit goûter ou pas, c'est selon, au choix. 

 

Pour terminer? Bercements, de corps et de voix. Se laisser aller ou pas. Là encore, liberté à chacun, chaque enfant et chaque parent, d'être soi, quoi qu'il soit.

 

M propose et les familles disposent.

 

Un moment de convivialité, de plaisir, de respect et d'humanité que je ne saurais QUE vous conseiller! Allez y les yeux fermés! 

Publié dans Lili pissenlit

Partager cet article

Repost 0

Capaulie Photographie 148

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--148-.JPG

Publié dans Capaulie Photographie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>