Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Bonne fête maman"

Publié le par eje-et-maman

Vacances en normandie 305La fête des mères, une tradition entre public et privé!

 

Etre mère concerne sa vie privée, celle qui se vit au quotidien, dans son cocon, auprès des siens.

Sauf que 1 journée par an, il en est tout autrement!!!

 

En règle général, la mère ennuie, irrite, dérange dans le monde du travail car tout d'abord elle s'octroie un congé maternité pour devenir mère, parfois elle s'octroie même un congé parental. Ensuite, elle a besoin, de temps en temps, voir même régulièrement de jours "enfants malades" et plus elle en a (d'enfants) plus elle en a besoin et plus elle ennuie, irrite, dérange!!!

Et pourtant, une fois par an, selon les employeurs et les humeurs, elle a le droit à une journée de congé supplémentaire, la mère!!!

En règle général, la mère ennuie, irrite, dérange dans le monde du commerce car elle en prend de la place avec ses enfants (qui touchent à tout et essaient tout), car elle en fait du bruit avec ses enfants("reste ici", "touche pas à ça", "non c'est non", "t'arrête ou tu es puni en rentrant"...), même qu'il paraît qu'elle est prioritaire la mère (aux caisses)!!!

Et pourtant, une fois par an, selon les commerçants et les humeurs, on lui offre une tite réduc ou bien une tite fleur à la mère!!!

En règle général, la mère ennuie, irrite, dérange dans le monde scolaire car parfois elle rentre dans la classe, ou elle ne rentre pas assez, elle reste trop longtemps en classe ou pas assez, elle demande des comptes sur les bleus et égratignures de sa progéniture ou pas assez!

Et pourtant, une fois par an, selon les instituteurs et les humeurs, elle a droit à un cadeau confectionné par son enfant, soit disant, la mère!!!

 

Et celles qui ne sont pas mères, me direz vous? Par choix ou par impossiblité, et bien elles sont stigmatisées, oubliées, recluses au rang des "pas mères" , au rang de celles qui n'ont ni journée de congé supplémentaire, ni fleurs, ni collier en papier maché!!! Oh quel dommage pour ce dernier!!!!!!!!!

 

Que dire de cette fête qui se transmet comme une tradition, de génération en génération, sans jamais être réintérogée sur ses raisons d'être, principalement dans la sphère public j'entends!!! Car à la maison, chacun est bien libre de fêter sa mère... ou pas!!!

 

Ce qui m'énerve le plus dans la fête des mères et il en va de même avec la fête des pères et de grand mère, c'est que l'adulte impose sa vision des choses, à l'enfant qui bien souvent, lui,  n'y comprend rien! La question "on fait quoi pour la fête des mères?" est chronique en crèche, comme le rhume en hiver! Et tout est dans la question! "ON  fait quoi?" et non pas "ILS font quoi?" (les enfants)! 

Vous l'aurez compris, je ne suis pas partisante de faire faire aux enfants un cadeau pour fêter leur mère et/ou leur père!

 

Tout d'abord, je note "et/ou"  parce que par  endroit on fête les mères mais pas les pères dis donc!!!! Mais pourquoi donc? Attention mauvaise foie garantie: "bah ils ont pas tous un père!"  Euh si, à priori, ils en ont tous un, père, sinon ils ne seraient pas là! Jusqu'à preuve du contraire, pour faire un enfant, il faut du X et du Y, donc un père et une mère!!!  Par contre,  ils ne vivent pas tous avec leur père, tout comme ils ne vivent pas tous avec leur mère. Si l'on choisit malgré tout de fêter l'un, soyons cohérent et fêtons l'autre également!

Mais quand même, lorque l'on sait que tous les enfants ne vivent pas avec leur 2 parents! Que faire? Ceux qui les ont  confectionnent et les autres regardent? On stigmatise, on pointe une fois de plus la différence et on ravive la douleur de l'absence? Est ce bien le rôle de la collectivité?

Ensuite, tous les enfants ne comprennent pas ce qu'est la fête des mères, avec tout le s ensque nous, adulte qui vivont dans cette société ci, mettons! Au moment d'offrir le dit cadeau, d'ailleurs, nombre d'enfants refusent et préfèrent le garder, bah oui c'est eux qui l'ont fait!!!

Par ailleurs, certains n'ont pas envie, le jour J (celui de la préparation ou celui de l'offrande), de faire un cadeau à leur mère ou à leur père. N'en ont ils pas le droit? Est ce bien à la collectivité de décider de celà? Et que faire dans un tel cas? On oblige l'enfant à faire le fameux présent ou on respecte son choix (en humiliant et culpabilisant au passage le parent qui récupère son enfant, les mains vides, et qui s'entend dire "il a pas voulu en faire pour vous")? Allez tiens prend ça dans tes dents de parent!

D'autre part, sont souvent organisés des ateliers "fabrication du cadeau de la fête des mères"! Celui qui n'est pas là ce jour là, ah zut va falloir lui faire faire à un autre moment, ça chamboule l'organisation! Du coup, au lieu de passer du temps dans la relation à l'enfant, on passe du temps à plannifier le prochain atelier! Alors même qu'on aurait du plannifier l'emballage et l'étiquetage! Comme c'est l'heure de l'atelier, celui qui voulait juste jouer tranquillou à la poupée (parce que c'est son trip du moment, ça et rien d'autre!) et bien "oh bah non, viens avec nous, elle va être triste ta maman si tu ne lui fais pas de cadeau"!!! Allez hop, menace, pression et obligation!!!!!!!!!!!!!

Enfin, il faut le dire, les enfants, entre 0 et 3 ans, ne sont pas des as de la fabrication! Tout simplement parce qu'il sont petits, ils débutent tout juste leur vie! Ils vont au fur et à mesure, petit à petit et chacun fonction de son propre rythme apprendre à se retourner, à s'asseoir, à ramper, à marcher, à saisir et à poser, à tenir un crayon et à crabouiller, à remplir et à vider, à encastrer! Leurs capacités motrices sont à leurs balbutiements! C'est pourtant un spectacle merveilleux que de voir ces enfants évoluer mais NON ça ne suffit pas, un père, une mère, après tout le mal que ça se donne, ça mérite un BEAU cadeau!!! Alors l'adulte intervient, avec ses mains!!! Ainsi il va tenir le support que l'enfant peint! Il va lui dire "ah il reste du blanc là, tu veux pas remplir?" "allez, allez, vas y, y'a encore du blanc là"!!! Il faut le savoir, l'adulte n'aime pas le vide, l'enfant doit continuellement remplir! Remplir sa feuille, remplir son temps, remplir sa bouche.... Ensuite, l'adulte fait un beau papier cadeau et s'exclame face au parent : "c'est votre enfant qui l'a fait"!!! Mon oeil!!!!!!!!

 

Voilà pourquoi, en résumé car je pourrais y passer la journée, je n'aime pas que l'on fête les mères et les pères en collectivité!!!

Il me semble plus censé, au cours de la journée, d'une discussion/relation, de parler avec l'enfant de ses parents sans jamais les dénigrer, sans jamais les critiquer... ça pour moi, c'est fêter les parents mais c'est aussi une autre histoire.... 

 

 

 

Publié dans Hélix

Partager cet article

Repost 0

Une petite pause Brindilles?

Publié le par eje-et-maman

Ca y est! 1ère pause Brindilles organisée chez moi! Et bien c'était trop sympa!!!

 

Voilà un petit moment, maintenant, que je connais Brindilles, plus exactement depuis la polémique sur le BPA!!! Mes 1ers bibs sans BPA, enfin ceux de mon fils n'est ce pas, je les ai trouvé là!!! 

 

biberon-green-to-grow-goulot-large-150ml.jpg

Brindilles, c'est non seulement un site de vente de matériel de puériculture "bio, naturo, écolo", un forum de discussion mais aussi des rencontres dans la vrai vie grâce aux maman relais!!!

Une question sur un produit, envie de sentir, toucher, goûter... les mamans relais sont là pour ça!!!

Pour qu'une pause Brindilles soit réussi il faut:

- une hôtesse qui vous accueille chez elle

- une maman relais qui vous présente (elle explique, elle fait voir, toucher, sentir, gouter, donne des trucs et astuces pour les utiliser...) les produits vendus par Brindilles

- des mamans intéressées et qui ont envie de découvrir et de partager!

Bref, une petite pause naturelle, entre mamans qui disctutent et enfants qui jouent, un vrai régal!!!

Et si l'envie vous prend de passer commande, les mamans relais sont là, à votre écoute et à celle de votre porte monnaie (5% de réduction / 0 frais de port / paiement en 3X sans frais)!!!

 

Brindilles, c'est par ici link

 

Les mamans relais, c'est par là link

 

Les bibs sans BPA, c'est aussi par là link

 

 

 

Publié dans Lili pissenlit

Partager cet article

Repost 0

Pas de bébés à la consigne!

Publié le par Toutes en une

pas-de-bebes-a-la-consigne-photo-copie-1.jpgBonjour, le petit billet de ce jour vous invite à consulter le site du collectif "pas de bébés à la consigne" et plus si affinité!!! Le plus serait de signer la pétition pour "un plan d'urgence de la petite enfance"!


Le collectif s'est créé en 2009 suite à plusieurs rapports (Tabarot, Papon / Martin, Juilhard...) commandés par le gouvernement dans le but, à l'époque et entre autre, de mettre en place un droit opposable au mode de garde (à l'image du droit opposable au logement : un toit pour chacun ; une place de crèche pour chaque enfant de parent qui en fait la demande)! Ces rapports, après avoir fait un état des lieux des politiques petite enfance étaient force de propositions pour augmenter la capacité d'accueil et répondre ainsi à la demande croissante des parents.

Les propositions émanents de ces rapports visaient cependant à répondre aux besoins en terme de QUANTITE tout en oubliant la QUALITE nécessaire pour que les enfants évoluent et se développent sereinement.

 

La mission principale des professionnels de la petite enfance, étant de garantir la santé, le bien-être, la sécurité physique et psychique des enfants accueillis, ne permettait pas d'adhérer à ces propositions.

 

Le collectif se crée alors pour défendre un ACCUEIL DE QUALITE!Photos-prises-le-11-mars-2010-lors-de-la-manif-parisienne-p.JPG

 

Dès 2009, partout en France, sous le nom du collectif ou pas, des manifestations ont lieu pour alerter le gouvernement sur la dangerosité de ces propositions.

 

En plus de rester sourd à ces appels, le gouvernement et plus directement Nadine Morano,va s'appuyer sur ces rapports pour concoter le projet du nouveau décret régissant les modes d'accueil de la petite enfance.

Ce projet de decret consistait globalement à :

- rentabiliser l'existant en augmentant le nombre d'enfants par adulte (un agrément à 4 pour les assistantes maternelles au lieu de 3 et en crèche 1 adulte pour 6 au lieu de 5 enfants qui ne marchent pas et 1 adulte pour 9 au lieu de 8 enfants qui marchent) et en augmentant également la capacité d'accueil d'enfants en surnombre de 10% à 20%.

- créer des jardins d'éveil, mesure phare de ce décret, qui auront pour vocation d'accuellir les enfants de 2/3 ans dont selon les rapports et à priori ni la crèche ni l'école ne savent s'occuper. Les enfants pourront y faire une pré-scolarisation!!!!!!!!!! Avec un ratio d'encadrement de 1 adulte pour 12 enfants!

- déprofessionnaliser! Comme il n'y a pas assez de personnel diplômé, il autorise les structures à compter dans leur effectif 60% de non diplômés contre 50% auparavant.

- créer des Maison d'Assistantes Maternelles où elles pourraient se regrouper par 3 et accueillir collectivement 9 enfants sans réel soutien et encadrement et sans formation à l'accueil de jeunes enfants en collectivité. 

link

2009 et 2010 seront donc ponctuées de mouvements, manifestations, pétitions... avec le collectif "pas de bébés à la consigne" pour dénoncer ce projet de décret ainsi que l'inscription du secteur de la petite enfance dans la directive européenne "service" (concurence) en affirmant les risques encourus par les enfants et les professionnels s'il venait à passer.

 

Juin 2010 : le gouvernement passe en force et ce malgré la constestion grandissante, la colère grandissante des professionnels de la petite enfance, descendus dans la rue, comme jamais ils ne l'ont fait !

 

Le décret 2010-613 du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d'accueil d'enfants de moins de 6 ans est donc désormais applicable, dans une forme très légèrement  modifiée puisque seul le ratio 1/5 et 1/8 reste inchangé, tout le reste est passé!

 

Le collectif ne renonce pas pour autant car les élus ne sont pas dans l'obligation de l'appliquer. Il reste une norme, un conseil mais pas une obligation! 

 

Le collectif s'est donc attelé à expliquer les dangers de ce décret aux élus afin de les amener à ne pas l'appliquer voir même à les soutenir dans la demande, toujours  actuelle, de le retirer. link

 

Un recour au conseil d'état a été déposé, dans ce but, par les organisations du collectif.

 

Une rencontre de tous les collectifs locaux et du collectif national a été organisée pour faire le bilan des actions déjà menées et penser/prévoir celles à venir. De cette rencontre est née le Plan d'Urgence pour la Petite Enfance!

Après la contestation, les propositions! Ce plan, réfléchi par les acteurs de terrain de la petite enfance, propose comment augmenter la quantité (plus de place d'accueil) tout en préservant la qualité (respecter les besoins, les rythmes, l'individualité de chacun, garantir la sécurité physique et psycho-affective des enfants, préserver le personnel, la professionnalisation du secteur...). 

 

Les propositions du plan d'urgence:

- création massive de nouvelles structures, dans le secteur public, en excluant la petite enfance de la directive service

- formation de 10 000 professionnels qualifiés dans la petite enfance / an

- professionnaliser le secteur et favoriser la promotion professionnelle

- pluridisciplinarité des équipes (santé/social/pédagogique/psychologique...)

-améliorer les ratios Enfant/Adulte et retirer le décret actuel

- suppression des jardins d'éveil payants et amélioration des grandes sections de crèche et des toutes petites sections d'école maternelle...

 

Pour le lire dans son intégralité et signer la pétition : link

 

 

 

Publié dans Hélix

Partager cet article

Repost 0

L'épuisement maternel

Publié le par Toutes en une

Tout a commencé devant l'émission "Les Maternelles" sur France 5!

 

Ce matin là, la discussion portait sur l'épuisement maternel. Très intriguée par ce sujet dont je n'avais jamais mais alors jamais entendu parler, je me suis confortablement installée dans mon canapé. Quelle bonne idée ce fut!!! Les yeux rivés sur la télé, bouche-bée, les fesses de plus en plus ancrées dans le canapé... Plus les mamans témoignaient plus je me reconnaisais, un peu, pas complètement mais quand même, comme si j'étais déjà arrivée à la moitié du phénonmène!

Ce fut un moment ambivalent comme tant d'autres d'ailleurs lorsque l'on est maman! J'étais à la fois soulagée d'avoir découvert que ce que j'avais (peut être) portait un nom, que je n'étais pas la seule à péter les plombs... mais quand même, il faudrait faire confirmer ce diagnostic! Un livre fut conseillé. J'en parle à mon amie, je me dis "faut que j'en parle aussi à la psy", "faut que je lise ce livre". P1160766.resized.JPG

 

Et puis, je n'en ai plus parlé, je n'y ai plus repensé, je n'ai même pas lu le livre... jusqu'au jour où sur facebook, un ami en fait l'apologie! L'apologie de l'épuisement maternel? Non biensûr! L'apologie du livre de Stéphanie Allenou "Mère épuisée"!!! Alors là, c'est décidé, je vais l'acheter et je le lis dans la foulée!!!

 

Facile me direz vous, tellement il coule de sens et de simplicité.

Au fil des pages, j'avais l'impression de lire mon histoire (pas tout à fait car chaque histoire, chaque vie est singulière mais presque) et de mieux la comprendre, de mieux l'accepter. Lorsque la dernière page s'est tournée, sur un espoir revigorant, je n'avais plus envie de le quitter (le livre), de la quitter (l'histoire). J'avais juste envie de crier au monde entier "lisez le et vous comprendrez"!

 

Ce qui j'y ai compris?

 

Tout d'abord que je suis une femme avant d'être la compagne de... et la mère de... et que les 3 sont complémentaires et ont le droit et se doivent de co-exister!

 

"Je supporte de moins en moins bien de n'être plus qu'une maman. D'ailleurs, je me sens toute drôle le jour où ma fille m'appelle par mon prénom. Je lui explique qu'effectivement je suis d'abord Stéphanie, et qu'ensuite je suis la femme de mon mari et la mère de mes enfants. (...) Finalement, qui m'appelle par mon prénom pendant la journée? Pas mes enfants; pas mon mari, qui dit facilement ma chérie; pas davantage les gens que je croise(...) J'ai juste envie qu'on me dise Stéphanie. Cela arrive trop rarement pour que je puisse me sentir à nouveau considérée en tant que personne." p124/125

 

Ensuite, que l'épuisement s'installe insidueusement, sans prévenir, au fil du temps, si bien caché qu'on le laisse s'installer sans voir le danger! Et que de fait, ce n'est pas parce je serais née mère imparfaite que je suis épuisée mais parce que tous les facteurs extérieurs se sont ligués!

 

Enfin, à en lire la fin, du livre, je comprends ou plutôt je confirme qu'il est temps pour moi de retourner travailler. Le congé parental couplé à l'isolement du déménagement ont fait que je me suis perdue!!! A tel point que lorsque la psy du CMP me demande "qu'est ce que vous faites pour vous?" je ne sais pas lui répondre! Euh comment ça pour moi? Même mon conjoint ne sait pas répondre à cette question! C'est tout dire!

 

Tout cela pour dire, en tout cas, que ce livre est formidable! Il ma aidé et aidera certainement de nombreuses mamans épuisées, en souffrance, non accompagnées car l'épuisement maternel est méconnu. Il est aussi une source d'espoir sensationnelle!

Merci Stéphanie d'avoir parlé.

 

Maintenant, à vous de jouer:

Lisez le et vous comprendrez!!!

 

link

Publié dans Toutes en une

Partager cet article

Repost 0

Un blog parmi les blogs!

Publié le par Toutes en une

Après plusieurs mois de réflexion et quelques jours de préparation, le voilà enfin ce blog, MON blog!

Mon endroit à moi, mon mur, ma toile où je vais pouvoir m'exprimer! Enfin!

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours partagé mes émotions, mes idées, mes ressentis mais sous des formes bien différentes!

Déjà sur les bancs de l'école primaire, j'étais "une élève sérieuse mais bavarde"!!!

Alors faute de pouvoir parler à l'oral, je me suis lancée dans l'écriture!!! Les poèmes m'ont permis alors d'assouvir ce besoin de parler, de dire, d'exprimer...

Quand plus tard j'ai découvert les mails, waou, toute excitée que j'étais, j'en ai beaucoup trop envoyé!!! J'y disais beaucoup trop de choses et j' ai énervé, ennuyé beaucoup trop de personnes!!!

Puis facebook est arrivé!!!!!!!!!!!!!! Yes!!! C'était sans compter que si j'étais libre (quoique) de remplir mon mur à ma guise, il allait sauter aux yeux des autres, dans leur fil d'actualité, sans qu'ils n'aient rien demandé!!! Et là encore, j'ai énervé et ennuyé beaucoup trop de personnes!!!

Que faire donc? Je suis relativement même carrément, soyons honnête, frustrée!!!

Je souhaite pouvoir m'exprimer comme je le veux, quand je le veux, sur ce que je veux!!! J'ai besoin et envie de m'exprimer, de partager, de communiquer...

Je me lance donc, ici, sur ce blog, MON blog, afin de dire, parler, partager, réfléchir en communauté et avec ceux qui le souhaitent, laissant derrière moi les autres... (ceux que j'ennuie et que j'ennerve et qui ne seront cette fois aucunement dérangé par mes propos)

Le thème de ce blog, MON blog, me direz vous?

Toutes en une!

Je suis née femme (MOI), je suis devenue professionnellement Educatrice de Jeunes Enfants (Hélix) puis maman de deux enfants, pour le moment (Lili Pissenlit)!!!

Tour à tour, toutes les 3, s'exprimeront, chacune dans leur spécificité: un billet sur la féminité par ci ,un autre sur la défense d'un accueil de qualité dans les structures petite enfance par là, un autre encore sur le portage en écharpe... (entres de nombreux autres j'espère!!!) Comme je le sens, comme ça vient, fonction de l'actualité ou de mon quotidien... au grès du vent et de mes pensées, je partagerais des petits billets!!!

Si vous souhaitez faire un bout de route avec moi, Bienvenue!!! Réagissez, commentez, partagez...

Mais laissez moi le temps! Je fais mes 1ers pas avec cet outil et comme pour les enfants "chacun son rythme"!!!

 

Publié dans Toutes en une

Partager cet article

Repost 0