Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Te porter!

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--16-.JPGDès ta naissance, je t'ai porté. Non sans stress et maldresses pour commencer!

Une écharpe, et toi et moi ne faisions qu'un!

Un vrai bonheur, un vrai délice, une vraie fièreté même de te porter, toi mon bébé! Au moment de t'installer, j'étais parfois un peu énervée, vite il ne faut pas être en retard à l'école, zut tu n'es pas super méga bien installée, vite on recommence... Il fait chaud, très chaud... Il faudrait que je cours mais avec toi... et puis tampis tout ça!!! Qu'est ce qu'on est bien, là, toi et moi, l'une contre l'autre!!! Je t'ai porté dedans pour mon plus grand bonheur et maintenant je te porte à l'extérieur pour mon plus grand émerveillement! Emerveillée de te voir si sereine là tout contre moi! Emerveillée de te sentir partir dans les bras de morphée aussitôt installée. Emerveillée de pouvoir toujours voir ton doux visage me regarder, moi, ta maman. L'écharpe c'est notre bulle, notre monde, notre lien...

Les mois passent et tu grandis, tu t'ouvres sur le monde, pleine de curiosité et de sérénité, là sur mon ventre, haut perché ! Alors tu tortilles ta tête, un coup à droite, un coup à gauche, un coup en arrière; tu veux sortir les bras, tu veux te baisser...

Face à moi, ce n'est plus ça! Mais alors, ohhh, hop dans le dos! Nouvelle position, nouvelles sensations, pour toi le bébé porté et pour moi la maman porteuse! Hum que j'aime me balader, déambuler, bébé au dos! Et toi, hum tu te régales. Au chaud et protégée, tu avales le monde de tout en haut!

L'été est arrivé! Il fait de plus en plus chaud et le sling vient remplacer l'écharpe tant aimé. Que c'est pas mal pour moi, vite fait bien fait je t'installe, une main toujours à te caresser, ma bouche toujours à te biser. Je te vois, tu me vois, je t'embrasse, tu m'embrasses, je te caresse, tu me caresses...

Devant, dans le dos ou sur la hanche, tout nous va, tout nous enchante, tant que l'on est collé serré! Garder le contact, garder le lien, se regarder et se toucher à n'en plus avoir envie de te poser! Te garder là tout prêt de moi, tout contre moi, comme quand nous ne faisions qu'un!

Publié dans Lili pissenlit

Partager cet article

Repost 0

Abracadanoir, moi je vois dans le noir

Publié le par Toutes en une

 

9782211090469.gif

  "abracadanoir moi je vois dans le noir" de Nathalie Laurent et Soledad Bravi à l'école des loisirs

 

Un livre ni trop grand ni trop petit pour aborder la peur du noir tout en poésie! Tout d'abord, je l'adore car il débute par une note d'espoir : "HIER j'avais peur du noir"! Dès le départ, le petit lecteur sait qu'il pourra dépasser cette terrible peur du noir!!! Ensuite il reprécise avec humour et simplicité : "je n'avais pas peur du bleu"... "Mais je n'avais pas peur des chaussures noires" ... "juste du noir qui ne ressemblait à rien". Vient ensuite la super idée de voir dans le noir!!! A force d'imaginer des choses dans le noir (illustrations grises sur fond noir), le petit s'est endormi et rêve (illustrations en couleurs sur fond noir)! Ainsi même en ayant peur du noir, on peut s'endormir et partir pour de jolis rêves colorés et illuminés!!! Il est très beau et aborde justement un sujet du quotidien. Quand le livre est terminé et qu'on le referme, l'espoir est de nouveau rappelé : un oiseau s'envole!!!

Publié dans Il était une fois...

Partager cet article

Repost 0

L'hippopotame

Publié le par Toutes en une

Un jour un hippopotame,

S'en allait se promener.

Il rencontra une dame,

Qui avait l'air étonnée!

 

Il lui dit : "Bonjour madame,            (prendre une grosse voix quand l'hippo chante)

Je ne faisais que passer.

Gardez donc tout votre calme,

J'ai bien pris mon déjeuner."

 

"Hippoppoppoppopotame",             (bagayer)

Se mit elle à bagayer!

"Hippoppoppoppopotame,              (bagayer)

J'ai eu peur d'être,

Mangé, mangé, mangé."                 (chatouiller l'enfant en imitant avec la main une bouche d'hippo)

 

 

Publié dans Chantons maintenant!

Partager cet article

Repost 0

Le bébé de Julien

Publié le par Toutes en une

 

 

41EJDAA4PXL._SL500_AA300_.jpg

 

                      "Le bébé de Julien" d'Anne-Marie Chapouton chez Centurion Jeunesse, 1983

 

 

 

Un livre de mon enfance,  chiné aujourd'hui par hasard , chez Emmaüs! J'ai peu de souvenirs de mon enfance mais ce livre là quand je l'ai vu, je m'en suis souvenu!!! Je commence alors à tourner les pages et en voyant les illustrations, ça revient!!! Le papa qui enlace la maman, le partit garçon tout nu dans la salle de bain et à la fin, le bébé au sein! Autant d'images du quotidien qui m'ont plus alors et dont 30 ans après je me souviens encore!

Voilà, le livre d'aujourd'hui est un coup de coeur du passé et du présent, un coup de coeur de l'enfant et de la maman! En le lisant, dès notre retour à la maison, à mon garçon, j'ai compris pourquoi je l'aimais tant! Il répond simplement, avec justesse et vérité aux fameuses questions "comment il est venu das ton ventre, ton bébé?", "comment il sortira le bébé?". Sans mentir ou arrondir, avec les vrais mots, la maman répond. Il aborde également les interrogations des petits face à la grossesse "est ce qu'il te gène?" , face à leur place qui va ou non changer "Tu l'embrasseras comme moi le bébé?"... Juste avant la fin :  "Maman lui donne à téter (...) elle tète bien". Ils se font rare les livres où l'on parle d'une maman qui donne le sein, comme ça, tout simplement et ou l'illustration en fait autant! Il se termine enfin de façon chaleureuse et rassurante "Marie dort (...) Julien s'est installé entre papa et maman". Et voilà, le bébé est là et Julien garde sa place auprès de ses parents! Non vraiment même 30 ans après je l'adoooore, il me parle toujours autant!

Publié dans Il était une fois...

Partager cet article

Repost 0

Moi j'aime...

Publié le par Toutes en une

Moi j'aime papa,

Moi j'aime maman,

J'aime mon petit chien, mon petit chat, mon petit frère!

 

Moi j'aime papa,

Moi j'aime maman,

Et j'aime aussi mon gros éléphant!

 

J'aime pas ma tante, parce qu'elle est pas gentille,

J'aime pas non plus mon cousin Nicolas,

L'autre jour encore, il m'a chipé mes billes,

Et m'a cassé mon grand sabre de bois.

 

Moi j'aime papa,

Moi j'aime maman,

J'aime mon petit chien, mon petit chat, mon petit frère!

 

Moi j'aime papa,

Moi j'aime maman,

Et j'aime aussi mon gros éléphant!

Publié dans Chantons maintenant!

Partager cet article

Repost 0

Une farce

Publié le par Toutes en une

10818.gif

 

                                                       "Une Farce" d'Audrey Poussier à l'école des loisirs

 

La petite souris veut faire une farce... Sauf que ça dégénère un peu et la farce risque d'être ... bien meilleure en fait!!! C'est l'arroseur arrosé superbement illustré pour les plus jeunes!!! Un texte simple,  des illustrations qui traduisent bien l'exitation et la stupéfaction!!! J'aime beaucoup et en général les petits aussi!!! Mais pas trop petit!!! 

Publié dans Il était une fois...

Partager cet article

Repost 0

"mais tu veux la tuer?"

Publié le par Toutes en une

Où le petit billet d'une mère au bord de la crise de nerf!

 

Y'a des jours comme ça, où ça va; et d'autres où ça ne va pas, mais pas, mais pas, mais pas du tout...

Y'a des jours comme ça, y'a des situations comme ça (pour être plus juste!) ou je haïs la mère que je suis!!! Un démon, un draguon, une hystérique malléfique, je ne suis plus moi même enfin j'ose l'espérer!

Mon grand pousse sa soeur (dans un moment de jeu) et elle s'étale la tête contre l'arrête sèche de la bibliothèque! Et ça sort, d'un coup, d'un seul, sans que je ne puisse empêcher quoi que ce soit : "mais tu veux la tuer"!

Et voilà l'horrible mère que je suis, pleine de violence refoulée qu'elle laisse parfois échapper!

    Il ya quelques années, je lui donnais des fessées! Je précise que je suis contre la fessée ou toute autre forme de violence envers l'enfant! Sauf que voilà, un jour, moi qui n'avais jamais fessé, moi qui avais toujours défendu l'enfant contre des parents fesseurs, j'en ai mis une, de, fessée!!!!!!!! Et puis une autre et puis encore une autre... Toujours avec honte, toujours avec regret, toujours avec culpabilité! Jusqu'au jour où j'ai pris conscience que ça ne pouvait plus durer! De toute façon, ça ne fonctionnait pas puisque je devais en re mettre, ça ne me convenait pas et surtout JE ne respectais pas mon enfant! J'ai fait un travail sur moi même à base de lecture, de psychanalyse, d'éveil à d'autres façon de communiquer... et ça a marché! Depuis, plus aucune fessée!!! Plus de geste brusque ou déplacé!!!

    Sauf que voilà, cette violence en moi est toujours là! Les outils, j'en ai, j'en  connais, je continue à en chercher et à me former mais ça ne suffit pas! Au fond de moi, tout au fond de moi vit de la colère, de la haine, de la violence, de l'injustice, de la culpabilité, de la honte, du dégoût et tout ça bouillonne comme un volcan! Alors de temps en temps, quand il y a trop plein, que ce n'est plus possible de tout garder, quand c'est trop douloureux, trop difficle, involontairement, je crache!!! Ce n'est plus ma main qui frappe car je me le suis interdit! C'est ma voix qui crache et directement sur mon enfant! Lui qui vient aussi du plus profond de moi, qui a grandit au coeur du volcan, qui s'en est senti recouvert par ma main et qui en est aujourd'hui recouvert par ma voix!!! Ses réactions me poussent à cracher tout ça, car il sent, me semble t il, à quel point je ne vais pas bien! Mais voilà, quand involontairement je crache, c'est sur lui! Et ça ne fait qu'alimenter le phénomène car par ces mots audieux que je lui crache à la figure, la colère contre moi, la haine contre moi... montent en puissance jusqu'au prochain jour où, jusqu'à la prochaine situation où...

    Je n'en peux plus de cette situation, de ce mal être en constante évolution! Il faut, je me dois, pour lui et pour moi (et par rebondissement pour ma fille et mon conjoint) sortir de cette spirale infernale! Encore des efforts à fournir, encore des démarches à mettre en place mais avec quelle force? Cette fois ci, plûtot que de me laisser dépasser par la situation, après avoir craché ma phrase qui tue, je me suis jetée, ici, pour en parler et éviter à tout prix, de cracher à nouveau sur lui!

 

A toutes les mères cracheuses (en espérant que je ne sois pas la seule!)

Publié dans Lili pissenlit

Partager cet article

Repost 0

Tape, tape ma commère...

Publié le par Toutes en une

Tape, tape ma commère,

Tape mon beau linge fin!

 

Tord le comme ceci,

Et rince le bien,

On repassera demain.

 

Tape, tape, ma commère,

Tape mon beau linge fin.

Publié dans Chantons maintenant!

Partager cet article

Repost 0

HNI (suite)

Publié le par Toutes en une

Et voilà, je reprends ce sujet qui m'interroge tant en ce moment!

J'ai lancé un petit sondage autour de moi sur la question et bizarrement je n'ai eu que très peu de réponses, des réponses peu renseignées et toutes plutôt contre l'HNI. Je vais donc le relancer avant de pouvoir en tirer quelque "conclusions" que ce soit!

En parallèle, je viens de lire :

 

100 84102 m"L'hygiène naturelle de l'enfant, La vie sans couches" de Sandrine Monrocher-Zaffarano chez jouvence EDITIONS.

 

Ce livre explique fort bien ce qu'est l'HNI, pourquoi y venir et comment faire. C'est un très bon guide!

Tellement bien tourné qu'il me convaincrait presque! Presque seulement car je sens au fond de moi une résistence qui vient du fait que j'ai appris à respecter l'enfant autrement!

Je vais vous parler de ce livre et de fait de l'HNI en citant régulièrement l'auteur car je suis vraiment d'accord avec une majorité de ses idées.

 

Le livre commence par "Les nouveaux-nés sont conscients de leurs besoins et naissent avec les moyens de les exprimer". Je partage totalement cette entrée en matière! Elle continue plus loin par "Personne ne remet en cause le fait que le bébé soit conscient de ses besoins de sommeil, de contatc ou de nourriture (...) Pourtant, s'il on rajoute qu'ils sont également conscients de ce qu'il se passe à la fin du processus de digestion, là au mieux, on vous rira au nez. Pourquoi cela semble t il si étrange qu'un bébé soit conscient de tous ses autres besoins mais pas de celui d'élimination?" Cette 1ère question m'a vraiment scotché! Mais oui, pourquoi?

Pourquoi, moi qui suit la 1ère à dire :

- que le bébé a de grandes capacités, reconnaît ses besoins et sait les exprimer,

- qu'un bébé ne se laisse pas mourir de faim mais qu'il ajuste sur la journée, la semaine ses besoins nutritionnels,

- qu'on ne réveille pas un enfant qui dort et à l'inverse qu'on ne laisse pas au lit un enfant qui ne souhaite pas dormir car il sait réguler ses besoins de sommeil.... et plein d'autres choses encore! Pourquoi ai je du mal à accepter qu'un bébé reconnaisse et exprime ses besoins d'élimination? Je n'ai pas encore la réponse à cette question mais je suis en recherche!

"Les bébés ne sont pas des êtres passifs, c'est une évidence de nos jours"  mais OUI, c'est une évidence!!!

 

Une autre phrase m'a interpellée, c'est celle-ci : "l'apprentissage de la propreté tel qu'il se fait de nos jours(...) est axé sur la capacité à contracter et retenir plutôt qu'à relâcher". Mais carrément, encore une fois j'ai cette sensation qu'on prend les choses à l'envers!!! On leur apprend à se retenir plutôt qu'à se relâcher au moment où le besoin se fait sentir! Résultat d'une longue éducation morale à la politesse et au "faut faire pipi avant de se mettre à table"!!! Ah bon et si on a pas envie? Mais oui, c'est comme ça dans notre société, on doit faire pipi quand on en a pas envie (avant de prendre la voiture, avant de passer à table...) et on doit ne pas faire lorsqu'on en a envie (pendant la classe, pendant le repas...)!!! Paradoxe que j'ai réalisé grâce à ma super méga génial Kiné lors de la réeducation périnéale!!! C'est elle qui m'a expliqué l'origine de la constipation et du relachement du périné au delà de l'impact de la grossesse et de l'accouchement!!! Grâce à elle j'ai appris (mais je n'y arrive pas toujours, on ne se défait pas comme ça de l'éducation que l'on a reçu!) à mieux respecter mes besoins corporels!  

 

"C'est dans les années 1950" donc ce n'est pas très vieux! "qu'émerge une toute nouvelle façon d'envisager la puériculture, orientée et centrée cette fois sur l'enfant (...) prônée aux Etats Unis par les Drs Spock et Brazelton (...) Cette démarche est devenue depuis lors la méthode largement préconisée par les médecins et les professionnels de la petite enfance dans le monde occidental (...) On peut également s'interroger sur le fait que cet article a été publié dans un journal médical sponsorisé par Procter et Gamble et ce quelques mois après le lancement de la première couche jetable sur le marché" Fort intéressant, non? En tant qu'EJE, je me reconnais dans les professionnels de la petite enfance qui prônent d'attendre que l'enfant soit prêt physiologiquement (par la maîtrise de ses sphincters) et psychiquement (envie de faire plaisir à ses parents en offrant une partie de lui même) et qu'il soit prêt à exprimer par des gestes et/ou la parole son besoin pour commencer à parler continence! Pour moi un enfant continent est un enfant qui de lui même reconnaît et satisfait son besoin d'élimination seul! Le fait d'attendre que l'enfant s'intéresse a cette maîtrise de son corps est pour moi le respecter! Ne pas lui imposer mais le laisser disposer de son corps comme il l'entend! Toutefois, le fait que celui qui est à l'origine de cette vision de l'enfance soit aussi en lien avec une société dont le but est de faire du profit par la vente de couches jetables m'interroge beaucoup!!! Il y a là un gros conflit d'intérêt!!! Alors que penser?

 

"ce qui nous paraît comme LA vérité aujourd'hui ne le sera peut être pas demain..." C'est totalement vrai et c'est sain qu'il en soit ainsi! Cela signifie que l'on s'adapte à l'enfant d'aujourd'hui et que l'on s'adaptera également à l'enfant de demain mais autrement car il sera différent! La société évolue, la vie est une évolution constante, l'éducation se doit de suivre ce chemin!

 

"Quand les pleurs des bébés sont ingnorés, il arrive un point où le bébé s'arrête, non que le besoin qui en était à l'origine ait disparu, mais parce que, devant l'absence de réponse, le bébé se met en situation de retrait." Elle part du principe, que je partage, que le bébé exprime ses besoins par des gestes, mimiques voire des pleurs et lorsque ceux ci sont ignorés ou incompris, le bébé cesse de les signaler! De fait, elle en déduit que tout bébé exprime ses besoins d'élimination dès la naissance mais face à l'incompréhension de ses parents, il cesse très vite de s'exprimer sur le sujet! Bah pourquoi pas? Vraiment cette façon de penser me parle! Même si je suis toujours à ce stade réticente à cette approche!!! Je comprends, de mieux en mieux, au fil des pages, le respect qui sous-tend l'HNI! Toutefois, chaque enfant est différent. Certains expriment bien et régulièrement leurs besoins, d'autres peu voire pas du tout! Chaque parent est différent et sa capacité à décrypter son bébé également! Certains parents ont besoin de temps pour comprendre ne serait ce que les pleurs quand d'autres vont, très vite, capter la moindre expression! On naît peut être égaux en droit (et encore mon oeil!) mais on ne naît pas égaux en nature! Et puis chacun son histoire, sa disponibilité, sa fatigue physique ou émotionnelle, son envie de faire... C'est pourquoi, pour le coup, cette phrase là, je n'y adhère pas "si on laisse parler l'instinct plutôt que les théories, chaque mère au fond d'elle ne doute plus de la nécesité pour sa santé et son bien-être de répondre aux besoins fondamentaux de son bébé". Et qu'en est il des pères? Et qu'en est il de la mère déprimée? Qu'en est il de la mère influençable? Qu'en est il de la mère déraisonnable? Il y a autant de façon d'être mère que de bébés nés sur cette Terre! Alors parler d'instinct!!! L'homme est un animal qui a évolué, ne l'oublions pas!

 

"Pour moi, l'HNI s'inscrit dans un mode de parentage plus global, un parentage respecteux des besoins de l'enfant et empli de la confiance dans la capactié des parents à y répondre sans recourir à ces artifices et autres gadgets dont regorgent les magasins de puériculture." Il est vrai cependant que la société de consommation dans laquelle nous vivons nous fait perdre la tête, perdre confiance en nos capacités à élever nos enfants avec notre coeur et nos bras!!! Les magasins de puériculture, les grandes surfaces et j'en passe proposent un nombre incalculable d'obejts "non indispensables"!!! Certes, certains facilitent une vie bien remplie, à 100 à l'heure... mais il me semble vraiment important, de prendre le temps, de réfléchir à ce qui est vraiment nécessaire! On se rend compte que finalement peu de choses sont indispensables à bébé! Les couches font elle partie de tous ces artifices? Pour certains certainement mais pas pour tous!

 

"Le bébé puis l'enfant apprend également que son corps, tout son corps, est le sien(...) Il est libre de l'explorer  son corps et non pas contraint de le faire rapidement, avec avidité, entre deux changes" . Là aussi c'est une idée qui me plaît! La liberté d'user de son corps à sa guise! C'est un principe que je partage mais que je ne poussais pas jusque là! Et pourtant quand je lis "avec avidité, entre deux changes" c'est tellement vrai!!!!!!! C'est excatement ce que j'observe!!! Si moi, parce que je partage cette idée de propriété du corps à soi même, je laisse mon bébé ou les bébés explorer leur corps, leur sexe, nombre de ces derniers se font entendre: "ah non touche pas, c'est sale"!!! Quel drôle de message leur transmet on alors sur eux même!!!

 

"L'hygiène infantile est (...) une aventure en tandem entre l'enfant et celui qui en prend soin (...) Ce n'est pas quelque chose qu'on fait à son bébé mais quelque chose qu'on fait avec lui" Oui, ça y est je l'ai bien compris à travers ce livre!!!

"Je souhaite également, pour ceux qui en auraient entendu parler, mais continueraient à l'associer à une méthode de dressage, qu'il apporte une vision plus juste d'une approche menée en tandem par les parents et leur enfant dans le respect des besoins et des rythmes de celui-ci." Pari réussi, en tout cas pour moi! Je ne vois plus cette démarche de la même manière, je comprend même qu'on puisse la choisir dans l'idée d'une plus grande proximité avec son bébé et d'une communication renforcée! De là à penser que c'est ce qu'il y a de mieux pour tous les enfants et tous les parents... NON pas encore!

 

Je terminerais sur cette phrase que je trouve rassurante car c'est le risque principal que je craignais dans cette démarche!!! 

"c'est une démarche d'écoute et d'aide à la satisfaction des besoins, pas une course à la propreté!"

 

  à suivre...

Publié dans Toutes en une

Partager cet article

Repost 0

Du ventre!

Publié le par Toutes en une

Juste envie de pousser un coup de gueule aujourd'hui!!!!!!

 

NON je ne suis pas enceinte et OUI je suis grosse et je vous emmerde!!!!!!!!!

Voilà c'est dit!

 

Pourquoi faut il que lorsque l'on ai le ventre un peu prononcé, les gens se permettent toujours de vous demander:

"c'est pour quand?"

"un heureux évènement?"

"ah un p'tit 3ème?"

Non, rien de tout cela, tu vois!!! J'ai juste pas perdu mes kilos de grossesse! Et oui même 15 mois après et tu sais quoi, ça me déprime, sans blague!!!!!!!!! Alors tes remarques à la con, garde les, parce que moi après les avoir entendu, j'ai juste envie de manger, de m'empiffrer (de mettre du bon à l'intérieur quoi!) et ouaiiiiiiiiiiiii c'est pas bon pour ce que j'ai : un ventre rond de graisse!!!!!!!!!!!!

D'ailleurs au passage, pour celles qui 15 mois après sont rayonnantes de platitude ventrale : c'est par ici, les trucs et astuces!!! Soyez sympa, aidez celles qui comme moi, sont loin mais alors loin d'avoir un ventre plat!

Bah oui, je focalise sur le ventre n'est ce pas! Parce que lorsque l'on a de grosses cuisses ou un gros cul, les gens se disent "oh elle a pas un peu grossit"! Ceux qui ont un peu observé votre vie et savent que bébé2 est passé par là se disent "elle a du mal à perdre cette fois, la pauvre"!!! L'avantage c'est que ces réflexions là, ils se les gardent!!!!!!!!!!!! Je ne les entend pas!!!! Et c'est très bien comme ça!!!

 

 

Publié dans Capaulie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>