"mais tu veux la tuer?"

Publié le par Toutes en une

Où le petit billet d'une mère au bord de la crise de nerf!

 

Y'a des jours comme ça, où ça va; et d'autres où ça ne va pas, mais pas, mais pas, mais pas du tout...

Y'a des jours comme ça, y'a des situations comme ça (pour être plus juste!) ou je haïs la mère que je suis!!! Un démon, un draguon, une hystérique malléfique, je ne suis plus moi même enfin j'ose l'espérer!

Mon grand pousse sa soeur (dans un moment de jeu) et elle s'étale la tête contre l'arrête sèche de la bibliothèque! Et ça sort, d'un coup, d'un seul, sans que je ne puisse empêcher quoi que ce soit : "mais tu veux la tuer"!

Et voilà l'horrible mère que je suis, pleine de violence refoulée qu'elle laisse parfois échapper!

    Il ya quelques années, je lui donnais des fessées! Je précise que je suis contre la fessée ou toute autre forme de violence envers l'enfant! Sauf que voilà, un jour, moi qui n'avais jamais fessé, moi qui avais toujours défendu l'enfant contre des parents fesseurs, j'en ai mis une, de, fessée!!!!!!!! Et puis une autre et puis encore une autre... Toujours avec honte, toujours avec regret, toujours avec culpabilité! Jusqu'au jour où j'ai pris conscience que ça ne pouvait plus durer! De toute façon, ça ne fonctionnait pas puisque je devais en re mettre, ça ne me convenait pas et surtout JE ne respectais pas mon enfant! J'ai fait un travail sur moi même à base de lecture, de psychanalyse, d'éveil à d'autres façon de communiquer... et ça a marché! Depuis, plus aucune fessée!!! Plus de geste brusque ou déplacé!!!

    Sauf que voilà, cette violence en moi est toujours là! Les outils, j'en ai, j'en  connais, je continue à en chercher et à me former mais ça ne suffit pas! Au fond de moi, tout au fond de moi vit de la colère, de la haine, de la violence, de l'injustice, de la culpabilité, de la honte, du dégoût et tout ça bouillonne comme un volcan! Alors de temps en temps, quand il y a trop plein, que ce n'est plus possible de tout garder, quand c'est trop douloureux, trop difficle, involontairement, je crache!!! Ce n'est plus ma main qui frappe car je me le suis interdit! C'est ma voix qui crache et directement sur mon enfant! Lui qui vient aussi du plus profond de moi, qui a grandit au coeur du volcan, qui s'en est senti recouvert par ma main et qui en est aujourd'hui recouvert par ma voix!!! Ses réactions me poussent à cracher tout ça, car il sent, me semble t il, à quel point je ne vais pas bien! Mais voilà, quand involontairement je crache, c'est sur lui! Et ça ne fait qu'alimenter le phénomène car par ces mots audieux que je lui crache à la figure, la colère contre moi, la haine contre moi... montent en puissance jusqu'au prochain jour où, jusqu'à la prochaine situation où...

    Je n'en peux plus de cette situation, de ce mal être en constante évolution! Il faut, je me dois, pour lui et pour moi (et par rebondissement pour ma fille et mon conjoint) sortir de cette spirale infernale! Encore des efforts à fournir, encore des démarches à mettre en place mais avec quelle force? Cette fois ci, plûtot que de me laisser dépasser par la situation, après avoir craché ma phrase qui tue, je me suis jetée, ici, pour en parler et éviter à tout prix, de cracher à nouveau sur lui!

 

A toutes les mères cracheuses (en espérant que je ne sois pas la seule!)

Publié dans Lili pissenlit

Commenter cet article