Te porter!

Publié le par Toutes en une

Capaulie-Photographie--16-.JPGDès ta naissance, je t'ai porté. Non sans stress et maldresses pour commencer!

Une écharpe, et toi et moi ne faisions qu'un!

Un vrai bonheur, un vrai délice, une vraie fièreté même de te porter, toi mon bébé! Au moment de t'installer, j'étais parfois un peu énervée, vite il ne faut pas être en retard à l'école, zut tu n'es pas super méga bien installée, vite on recommence... Il fait chaud, très chaud... Il faudrait que je cours mais avec toi... et puis tampis tout ça!!! Qu'est ce qu'on est bien, là, toi et moi, l'une contre l'autre!!! Je t'ai porté dedans pour mon plus grand bonheur et maintenant je te porte à l'extérieur pour mon plus grand émerveillement! Emerveillée de te voir si sereine là tout contre moi! Emerveillée de te sentir partir dans les bras de morphée aussitôt installée. Emerveillée de pouvoir toujours voir ton doux visage me regarder, moi, ta maman. L'écharpe c'est notre bulle, notre monde, notre lien...

Les mois passent et tu grandis, tu t'ouvres sur le monde, pleine de curiosité et de sérénité, là sur mon ventre, haut perché ! Alors tu tortilles ta tête, un coup à droite, un coup à gauche, un coup en arrière; tu veux sortir les bras, tu veux te baisser...

Face à moi, ce n'est plus ça! Mais alors, ohhh, hop dans le dos! Nouvelle position, nouvelles sensations, pour toi le bébé porté et pour moi la maman porteuse! Hum que j'aime me balader, déambuler, bébé au dos! Et toi, hum tu te régales. Au chaud et protégée, tu avales le monde de tout en haut!

L'été est arrivé! Il fait de plus en plus chaud et le sling vient remplacer l'écharpe tant aimé. Que c'est pas mal pour moi, vite fait bien fait je t'installe, une main toujours à te caresser, ma bouche toujours à te biser. Je te vois, tu me vois, je t'embrasse, tu m'embrasses, je te caresse, tu me caresses...

Devant, dans le dos ou sur la hanche, tout nous va, tout nous enchante, tant que l'on est collé serré! Garder le contact, garder le lien, se regarder et se toucher à n'en plus avoir envie de te poser! Te garder là tout prêt de moi, tout contre moi, comme quand nous ne faisions qu'un!

Publié dans Lili pissenlit

Commenter cet article