Peinture à la halte!

Publié le par Toutes en une

73284148enfant-qui-peint4-gif.gifPeinture à la halte! Ou halte à la peinture dans ces conditions! C'est selon!

 

Hier, c'était jour de halte pour la petite/petite et il se trouve que j'ai eu l'immense joie (ou pas!) d'assister à un moment de choix : la peinture!

Je suis restée en retrait et j'ai observé! Autant dire qu'à ce moment là, je n'étais pas que la maman, j'étais même surtout l'EJE qui scrute tout! 

 

Tout d'abord, les enfants ont été sollicités pour s'installer à table pour peindre alors que juste derrière eux, il y a un chevalet! Un chevalet aussi large que le mur! Les 3 enfants présents y auraient donc eu toute la place nécessaire pour que leur bras aillent et viennent, de la peinture à la feuille, en toute liberté de mouvement, sans contraintes, sans barrières... LIBREMENT!

 

Notons quand même que la feuille était grande et aurait donc bien permis à l'amplitude du geste de s'épanouir sur celle ci, si elle avait été accrochée au mur et l'enfant debout! 

 

Mais non, ça ne s'est pas comme ça! Revenons à la réalité donc!

 

Non seulement l'activité peinture se déroulait sur un plan horizontal mais les enfants n'étaient pas installés sur des chaises adaptées! Aucun n'avait les pieds à terre! Aïe aïe aïe, c'est le B. A. BA d'une EJE de savoir ça, non? Aménagement de l'espace, meubles adaptés à la taille et la morphologie de l'enfant, on apprend ça à l'école, non? Un enfant qui n'a pas les pieds qui touchent au sol n'est pas à l'aise corporellement pour pouvoir se laisser aller librement à créer! Soit sa chaise est à la bonne taille et il sera confortablement et correctement installé, soit elle ne l'est pas et on lui rajoute un marche pieds.

Nombre d'enfants, plus grands, mangent une fesse sur la chaise et l'autre dans le vide, avec un pied à terre! Et on entend souvent les parents leur rétorquer : "assis toi bien!" Mais c'est ce qu'ils font, ils s'assoient de façon à être bien positionné pour manger! Ils ont les pieds sur terre!

Un adulte, sur une chaise de bar, est le 1er à chercher le repose pied et lorsqu'il n'y en a pas, à mettre lui aussi une fesse dans le vide!

 

Et bien pour les petits, c'est pareil, oh magie!!!

 

Il leur faut des appuis pour se sentir en sécurité et être en accord avec leur corps!

 

Le soucis (ou pas) de cette garderie c'est qu'elle fait aussi centre de loisirs maternel les vacances et le mercredi ! Des enfants d'âge très différents sont donc amenés à visiter, emprunter, utiliser ce même lieu! Différence d'âge et de corpulence signifie pourtant différence de besoin et de matériel. Il serait nécessaire de repenser cet espace comme modulable, d'un jour à l'autre, avec un matériel adapté qu'il faut ou non utiliser en fonction des enfants accueillis! C'est sûr, changer les tables et les chaises, c'est du boulot! C'est de la manutention en plus! Mais notre travail, c'est assurer le bien être de l'enfant, répondre à ses besoins, non? Sinon, il est possible d'investir dans des marches pieds. Existe il peut être même de bien meilleures solutions mais pour cela faudrait il encore que l'équipe s'en pose la quesrtion! Peut être d'ailleurs se l'est elle déjà posée sans que nous parents, ne soyons au courent!

 

Continuons avec la peinture! Parce que non, ce n'est pas fini!

 

"tu veux que je retourne la feuille, comme ça tu pourras remplir ce côté là?"

rrrrrrrrrrrrr cette phrase m'énerve à deux fois!

- Comme je l'ai déjà dit par ici :  "Bonne fête maman", les adultes ont cette facheuse tendance à ne pas aimer le blanc/ le vide et à vouloir que les enfants remplissent allègrement leur feuille, toute la feuille!!! Il leur transmettent leur angoisse personnelle du vide à travers cette question à priori innocente! Ils leur apprennent à ne pas écouter leur ressenti, leur envie! L'enfant souhaite dessiner dans un petit coin de la feuille mais l'adulte lui propose activement de la remplir.

D'ailleurs à l'inverse, quand l'enfant ne veux pas vider son assiette, il lui faut tout finir!!! Tu n'as pas faim mais tu dois manger! Tu n'as pas envie de faire pipi mais tu dois y aller! Tu ne veux pas peindre sur toute la feuille mais il faut la remplir! C'est pas toi qui décide, c'est moi! Paf, un adulte, c'est ça, ça décide pour toi! Et après, toi l'enfant, tu ne sais plus ni ce que tu veux ni pourquoi ni comment! Bon je m'emballe un peu mais c'est le même principe!

Il est important, surtout dans cette histoire là d'une pratique artistique de laisser libre court à l'imagination, l'esprit, l'envie de l'enfant et lui permettre d'aller où il veut et comme il veut! La place de l'adulte est celle d'un assistant qui fait en sorte que l'enfant ait à sa disposition des feuilles, des pinceaux, de la peinture, de l'eau ... et qui l'accompagne dans son cheminement. Sans faire à sa place, sans indiquer le chemin à prendre, sans s'immiscer dans cette vie intérieur propre à l'enfant!

- Comme je l'ai dit au commencement de ce billet ci, si les enfants étaient debout, ils pourraient, s'ils le souhaitent, profiter de l'espace entier que leur offre la feuille car leur bras serait libre d'aller se poser à l'endroit de son choix! Or là, assis à table avec le feuille collée à soi et la peinture devant soi également, le bras n'a que peu d'espace pour explorer, se développer, se déplacer... sur la feuille! L'enfant peint juste là devant lui car il n'y a que ce getse là qu'il puisse faire dans cette position là! 

 

Et puis pour finir, il a y eu aussi les "oh comme c'est joli Arthur!", "elle est sympa ta peinture Armelle!" ...

 

Et ma petite/petite dont on n'avait pas encore qualifié sa peinture de quoi que ce soit, se retournant vers l'éducatrice en insistant, l'air de dire "tu vas bien en dire quelque chose de ma peinture à moi!" Et l'EJE de répondre (car elle avait bien vu qu'elle avait fauté) "oh oui la tienne aussi elle est jolie"!!! Pfffffffffffff pile poile le phrase qu'on dit pour se rattraper! 

Alors NON on ne juge pas les peintures, dessins et autres créations/actions des enfants! On décrit ce que l'on voit, on reconnaît l'effort, le plaisir ressenti, mais jamais oh non jamais on ne juge positivement ou négativement les productions d'un enfant! Celui dont on ne dit rien, se sent un moins que rien! Celui que l'on juge (même bien) sera dans la dépendance du jugement de l'autre et attendra sans cesse qu'on lui dise que c'est beau! L'enfant travaille, créé pour lui et non pas pour l'autre! C'est aussi pour cela que je n'affiche pas les dessins des enfants au mur, pour éviter tous ces murmures et jugements des adultes bien pensants : "waou t'as vu celui là comme il est beu!" "c'est quoi ça, ça ressemble à rien" "ah c'est la petite  Marie qui a fait celui ci, ça m'étonne pas!"

Bon c'est un vaste sujet qu'il me faudra développer ailleurs! Rappelez le moi! 

 

Alors voilà, l'activité peinture pour la petite/petite, c'était ça! 

 

Le pire c'est qu'en observant l'EJE, en voyant toutes ses incompétences me sauter aux yeux, je me suis revue, il y a quelques années, lorsque je n'avais pas encore réfléchi au déroulement d'une activité!

Si j'ai pris le temps ici de vous en parler ce n'est donc pas pour critiquer cette EJE, qui par ailleurs a su créer un lien de confiance avec mon enfant et moi même et à qui je laisse la petite/petite avec plaisir, mais juste pour vous dire que proposer une activité  aux enfants ça peut avoir l'air simple comme ça mais dans le fond ça ne l'est pas!

C'est une bonne illustration du travail auprès de jeunes enfants où de l'extérieur on peut avoir l'impression que l'on joue simplement avec les enfants alors qu'il n'en est rien! Notre métier est hautement intellectuel et émmotionnel car nous devons sans cesse être en recherche, en lien, en réflexion, en proposition, en adaptation pour répondre aux besoins de chaque enfant, chaque famille accueilli par nos soins! 

 

Je ne résiste pas à vous mettre quelques liens en lien avec :

- l'activité de tracer http://www.arnostern.com/heureux-comme-un-enfant-qui-peint/index.html

- le geste de peindre http://www.latelierdecharenton.com/

Des exemples en la matière, des exemples à suivre pour peindre et laisser peindre en toute liberté! 

 

Alors vous voyez la peinture autrement maintenant? Ou pas? Ou comment?

Publié dans Hélix

Commenter cet article

Laura 18/07/2012 12:06


Merci à vous de nous partager votre expériance et votre évolution en tant qu'EJE. Autant pour moi alors je n'avais pas bien compris merci pour cette rectification. Je ne manquerais pas de passer
par ici d'ailleur je n'ai toujours pas fini la lecture. Pour le CERPE, on ne m'a dit que du bien et depuis que j'ai fait ma pré rentrée, je suis presser à l'idée de commencer! Bon courage pour la
suite :) 


 


A bientot 

Laura 17/07/2012 16:11


Bonjour,


je viens de tomber sur ton blog que maintenant! (J'en veux a google! lol) et la je suis en plain lecture. Je voudrais déjà te féliciter d'avoir pu concillier la formation et le role de maman car
je ne pense pas que sa été de tout repos :) . C'est avec plaisir que je laisse un commentaire sur cet article, qui démontre tout la reflexion de notre métier et que certains n'imagine pas
combien, il est difficile mais passionant! . Je rentre en formation au cerpe en septembre, j'ai vu que tu l'avais mis en lien sur le coté. A tu-fais ta ou (est-tu en) formation aussi las bas? .
Au plaisir de te lire encore (meme si je n'ai pas fini)  :)


Laura

Toutes en une 18/07/2012 07:29



Bonjour et merci pour votre com! Petite précision quand même je n'avais pas encore mes enfants lorsque j'ai fait ma formation d'eje! Et oui je l'ai faite au CERPE, un vrai bonheur pour moi cette
formation là bas de cette façon, en toute autonomie, en toute confiance, en toute liberté... Profite bien!!! Merci de me suivre et surtout n'hésites pas à interragir via le blog!!! 



Anaîs, Maman Relais Brindilles 12/02/2012 18:00


Et oui pas de "bien" "pas bien", "joli" "pas joli" mais le compliment descriptif!

Mme D 12/02/2012 11:31


Hop, je recopie le com que j'ai mis sur HC. C'est aussi bien directement sous l'article :p


Je suis auxiliaire et maman et je découvre le pourquoi du comment mon fils ne s'assoit pas correctement à table pour manger grâce à ton article. Je n'y avait pas pensé, mais tu as raison.
Un peu de bon sens ne fait pas de mal !
Vive les pro de la petite enfance qui réfléchissent !!