Un calendrier de l'avent maison 2

Publié le par Toutes en une

P1280561L’année dernière, pour la première fois, nous (le petit/grand, la petite/petite et moi) nous étions lancé dans la fabrication d’un calendrier de l’avent maison. Malgré les réticences et questions du petit/grand (Pourquoi on l’achète pas ? C’est mieux si y’a du chocolat…), ce fut une belle et joyeuse expérience, souvenez vous :

Aujourd’hui, je vous présente donc notre second calendrier de l’avent, toujours fait maison et pour les mêmes raisons voir plus car il y a eu grande affinité avec ce projet !

Il est important pour moi de transmettre aux enfants que l’on peut faire soi même, bricoler avec de la récup et des idées et ne pas succomber systématiquement à la tentation de la société de consommation.

Il est important pour moi de transmettre également  aux enfants que le chocolat c’est bon, certes, mais que le chemin vers Noël peut être délicieux sans chocolat ou presque sans en tout cas. Noël ne se résume pas aux chocolats que l’on mange tout au long du mois, pendant le réveillon et jusqu’à la fin de la saison.

Noël, c’est au-delà !

C’est le plaisir de faire plaisir (faire plaisir aux autres en se faisant plaisir à soi).

C’est le plaisir de faire soi même, de penser et créer, de donner de soi.

C’est le plaisir d’offrir, de mettre un peu de bonheur dans les cœur.

C’est valoriser l’humain, la démarche plutôt que le résultat, l’émotion plutôt que le prix, la joie de la surprise, pas que la joie de l’estomac !!!

Noël, ce n’est pas que du chocolat, du saumon fumé et foi gras.

Noël, c’est au-delà !

Fabriquer, en famille, un calendrier de l’avent et le remplir autrement, voilà, ce qui a animé nos journées ces derniers temps.

Cette année, nous avons opté pour un calendrier chaussette. Rien de plus simple et pourtant chouette ! Attention, recette :

-Accrocher une cordelette au mur avec deux clous. (ficelle trouvée dans le garage)

-Y suspendre des chaussettes à l’aide de pinces à linges. (chaussettes trop petites ou achetées et pinces à linges de petit format qui servaient autrefois à suspendre des cartes postales)

-Numéroter de petites cartes de 1 à 24 et les décorer à souhait. (petites cartes qui patientaient sagement depuis longtemps afin de recevoir un prénom et être glisser dans la fente de ronds de serviettes. Elles n’ont jamais été utilisés ! C’était l’occasion !)

-Coincer les cartes, une par chaussette, entre la pince et la chaussette.

-Remplir de ce que vous voudrez et qui fera plaisir.

 

P1280134

 P1280562

 

Le tour est joué, le calendrier terminé et prêt à être utilisé.

L’année dernière, l’important pour moi était sa fabrication maison. Cette année, à cela j’ai ajouté :

-L’importance d’écrire les numéros dans l’ordre, du 1 jusqu’au 24, en ligne droite (ou presque) pour permettre aux enfants de découvrir, comprendre et matérialiser le temps qui passe et s’efface. C’est bien l’idée d’un calendrier, non, matérialiser le temps qui sépare l’enfant de l’évènement, Noël ! Ainsi, chaque jour depuis le 1er décembre, les enfants décrochent une chaussette, regardent ce qu’il y a dedans, se ravissent de leur présent et déposent la chaussette dans une petite boîte. Sur la corde, seuls les jours à vivre sont encore suspendus.

-L’importance d’aller plus loin dans la non consommation en créant un calendrier réutilisable. Celui-ci en chaussette ne s’abîme pas comme ça et ne se jette pas. Il pourra de nouveau servir l’an prochain, chez nous ou bien dans d’autres petites mains. L’idée serait le prêt de calendrier. Fais tourner, fais tourner le calendrier ! C’est avec cette idée en tête que je me suis permise d’acheter quelques unes des chaussettes, à tout mini micro prix, dans une friperie. La majorité ayant déjà quitté les lieux direction chez les amis ou via la Gratiferia !

-L’importance de la cohérence des petits présents. L’année dernière, je l’avais rempli de tout de rien, de petites choses absolument pas en lien. C’est au cours d’une discussion entre amies, sur la petite souris, que me vint l’envie de suivre l’idée du petit collier de perles à assembler pour ma petite/petite. Chaque jour, elle découvre une perle et l’enfile sur un cordon pour que le 24 arrivé, elle puisse « fièrement » arborer le collier qu’elle aura elle-même assemblé. Pour mon petit/grand, l’année dernière déjà j’avais eu l’idée du puzzle à assembler. Je lui avais alors trouvé un puzzle 24 pièces ! Perfect ! Enfin, jusqu’au moment où en l’ouvrant, je me suis rendue compte que les pièces est trop grande pour se glisser discrètement dans les contenants ! Cette année, j’ai fais attention et choisi un puzzle 100 pièces que je lui glisse dans les chaussettes, tantôt par 3, tantôt par 4, tantôt par 5… Assembler des pièces de puzzle, pour lui, ça le fait !

 

P1280565.JPG

 

P1280567.JPG 

Voilà donc à quoi ressemble notre second calendrier de l’avent maison, notre calendrier chaussette super chouet, que les enfants aiment à montrer, dont ils se plaisent à parler… même le petit/grand !

 

P1280569.JPG

 

Mission « en route vers Noël » réussie, quant au Jour J… suspens…

Et chez vous ? Calendrier ou pas ? Acheté ou fabriqué ? Chocolaté ou … Venez ici nous raconter s’il vous plaît.

Publié dans Lili pissenlit

Commenter cet article

Séverine 03/12/2012 16:20


quelle chouette idée! chez nous fabriqué maison et chocolaté avec des petits présents! il y a un calendrier par enfants! bonne période de l'avent!

Toutes en une 05/12/2012 09:31


Merci, également! Une petite photo sur la page facebook du blog?