Un coussin pour que bébé tienne assis, le cale bébé!

Publié le par Toutes en une

0ac7f928da3ab136559549c2e0288c57-300x300.jpgHier, en arrivant chez une copine, je vois un jeu et je lui dis "oh elle a le même à la maison"! Un jeu qui a été offert à ma petite/petite et que je retrouve régulièrement chez d'autres parents!

A cela j'ajoute : "mais on ne s'est jamais servi du coussin. Sauf pour le mettre dans un coin et voir les enfants s'affaler dedans".

A cela elle me répond : "ah bon! Bah nous, si, lorsqu'elle ne tenait pas encore assise".

 

Le décor de mon sujet est ainsi posé.

 

Asseoir un bébé qui ne sait pas encore s'asseoir tout seul, est ce une bonne idée?

De mon point de vue, basé sur les découvertes d'Emmi Pikler sur la motricité libre, je dirais non. Le caler dans un coussin, c'est intervenir dans son développement naturel, en croyant l'aider, certes, mais en risquant au contraire de contrarier justement son développement.

 

Pourquoi est il préférable de laisser le bébé découvrir, explorer, expérimenter sa motricité, seul, grâce à son corps et son cerceau? Parce que le petit d'Homme (sauf handicap et carrence affective) est programmé pour se retourner, s'asseoir, marcher à 4 pattes, se lever et marcher sur ses deux pieds, seul.

 

Une aide extérieur n'est pas nécessaire.

Une aide extérieur peut même être dommageable et retarder le moment naturel de ses acquisitions. 

 

Mettre un bébé dans une posture qu'il n'a pas encore découverte lui même, qu'il ne maîtrise pas peut être non seulement angoissant mais également dangereux pour lui. 

D'un coup, il perd ses repères, est en déséquilibre et ne sait pas comment il en est arrivé là, ni comment revenir au stade antérieur d'ailleurs! Ce qui pose problème en cas de forte angoisse car l'enfant ne peut seul retrouver une position sécure. Ce qui pose problème aussi en cas de fatigue car l'enfant ne peut retrouver seul une position reposante. De plus, l'enfant monopolise son énergie pour ne pas tomber et ne peut pas jouer sereinement. 

 

Un bébé que l'on met assis, ne tient pas assis au départ d'où l'idée d'acheter et d'utiliser ces fameux coussins/ cale bébé! Pensant l'aider, le soutenir, on force sa nature puisqu'il n'en est pas encore à ce stade là (tenir assis). On va plus vite que la musique, plus vite que l'enfant ne le peut et ne l'a décidé! On l'empèche ainsi d'être à l'écoute de son corps et de son développement, on le prive de l'expérience, de la phase d'apprentissage pour réussir à s'asseoir.

 

Que lui transmettons nous alors comme valeur (sans le vouloir)?

Qu'il ne faut pas faire à son rythme? Qu'il ne faut pas s'écouter? Qu'il est trop lent? Qu'il a besoin de soutien même s'il ne l'a pas demandé?

On pense faire bien, on pense lui faire plaisir en lui faisant découvrir autre chose mais en réalité, on peut le mettre en difficulté!

Au fur et à mesure qu'on lui demande de rester assis alors que ses muscles et sa pensée ne le portent pas encore, il va se fatiguer, glisser au fur et à mesure sur le côté puis tomber et vous regarder l'air de dire "à l'aide siou plâit"! On le met en sotuation de dépendance à l'adulte et non en position de gagner en autonomie et en liberté.

 

Qu'a t on appris (inconsciemment) à cet enfant?

Qu'il n'est pas capable lui même d'apprendre à se servir de son corps et qu'il doit demander l'aide de ses parents! Question confiance en soi et estime de soi, c'est pas franchement ça.

 

On risque aussi de faire perdre à l'enfant le goût de l'effort, de faire par lui même pour atteindre son but. Cet enfant lorsqu'il voudra s'asseoir à nouveau ne va plus essayer mais simplement tendre les bras car il ne sait pas comment faire! Il n'a pas eu le temps d'expérimenter le comment.     

 

La solution dans une telle situation? 

 Tenter de pas se laisser emporter par la longue liste des objets de puériculture inapropiés et laisser faire son bébé! Allongé au sol, l'observer, l'encourager par des mots, une main posée sur son dos et laisser faire... Si on ne l'a pas laissé faire dès le départ, rien n'est perdu! Petit à petit, on peut toujours lui faire découvrir la position de base, allongé au sol, sur le dos, en restant à côté de lui, en lui parlant, en le rassurant... de très courts moments au départ puis de plus en plus longs, avec le temps qui passe.

 

Laisser faire la nature humaine qui depuis la nuit des temps se débrouille sans objets clinquants et encombrants!

Laisser faire son enfant, à son rythme, à sa volonté mais être là, réellement (physiquement et psychiquement) et l'encourager.

Laisser s'épanouir sa motricité librement!

 

Parce qu'il le vaut bien, non?

 

Il en va de même avec l'enfant que l'on met dans un youpala, c'est par là : link

Il en va de même avec l'enfant que l'on poste en haut d'un tobogan.

Il en va de même avec l'enfant que l'on fait marcher en lui tendant les bras... etc etc etc

 

 

Publié dans Hélix

Commenter cet article

Vayolaine 21/05/2015 14:30

Bonjour.
Je cherchais a acheter ce fameux coussin pour que bébé (8 mois) voir un peu plus son grand frère jouer, qu'il soit plus "avec nous" qu'allonger dans son parc... Mais je lis votre article, que je respecte beaucoup car il y a du vrai.

Transat bébé 17/01/2013 12:47


Jolie transat, c'est vraiment utile pour un bébé de moins d'1 an

Toutes en une 06/05/2012 12:08


Pour ma part, je n'ai pas souhaité cet article agressif envers qui que ce soit. J'y développe ma pensée avec pation certes mais sans agresser personne et je ne pensais pas qu'il pourait être
ressenti comme ça, comme quoi! De la souplesse oui je suis bien d'accord, de part et d'autre n'est ce pas!

blitou 05/05/2012 13:26


Je trouve le ton de cet article un peu agressif et ca me derange.


Meme si je suis d'accord sur le fond: laisser l'enfant aller a son rythme, je trouve les termes trop dur et obtus.


ce n'est pas grave de mettre un enfant dans une posistion assise avant 6 mois, si on reste pres de lui, qu'on verbalise les choses et qu'on le recupère dés qu'il en a assez.


On l'encouragera aussi a se mettre assis seul sur le tapis d'eveil. Il decouvrira au fil des mois et des années les capacités de son corps a travers d'autres jeux.


Il faut de la souplesse et de l'adaptabilité quand on s'occupe d'enfants

Nounouche94 05/05/2012 13:19


Comme je voudrais que tous les futurs parents ...et grand-parents lisent cet article !