Maria Montessori

Publié le par Toutes en une

Voilà des mois que je lis deci delà, sur les forums, les sites et les facebook de maman "bio", maman "nature", maman "autrement".... des commentaires, des articles, des discussions sur la pédagogie Montessori! Très intéressant! Je suis très surprise de voir que finalement elle est très connue! Alors je me suis dis que moi aussi je pouvais en parler de Maria Montessori, en tant qu'éducatrice de jeunes enfants (attention pas éducatrice Montessori) et en tant que maman! Mais contrairement à ce que j'ai lu jusqu'ici, pour moi les principes de Maria Montessori sont mêlés en moi à d'autres pédagogies!

Comme un seul billet ne suffirait pas à vous parler de Maria, je vais commencer dans celui -ci à vous conter ma rencontre avec la pédagogie Montessori! Viendront ensuite d'autres articles sur ce que j'ai retenu de cette pédagogie, comment je l'applique au quotidien... et d'autres certainement qui se tisseront au fur et à mesure que nous échangerons! Je compte donc sur vous pour réagir, rebondir à ce que je vais écrire!

 

Alors tout à commencé, implicitement, au contact de ma maman, elle aussi, éducatrice de jeunes enfants! Et en retraite maintenant! Elle avait en elle des idées véhiculées par la pédagogie Montessori. Au départ, je ne le savais pas mais en grandissant, en apprenant (mon métier), je l'ai réalisé! Alors on en a discuté, un peu mais pas trop!

Avant d'entrer en formation d'EJE (Educatrice de Jeunes Enfants), je suis partie au Chili ( j'aurais bien envie de vous en dire quelques mots, rappelez le moi, pour un autre billet, une autre fois!). Là bas, loin de mon pays, j'ai rencontré une famille, ma famille de coeur, dont la maman, psychologue de profession, allait bénévolement donner du temps, dans une école Montessori. Grâce à elle, je suis allez, passer un moment dans le jardin d'enfants Montessori! De 15h30 à 17h00, dans le groupe des 3/6 ans où il y avait 20 enfants.

Et là ce fut comme une révélation! J'ai observé, j'ai aimé et j'ai intégré pour ma vie personnelle et professionnelle ce que j'ai vu, ce que j'ai vécu, ce dont j'avais été témoin!

 

Si je devais définir en un mot ma plus grande découverte de cette journée, ce serait avec le mot "SILENCE". Un silence créé volontairement par les enfants pour mieux se concentrer et travailler en toute aisance et en toute sérénité!

Si je devais définir en un mot ce qui m'a le plus touché ce serait avec le mot "AUTONOMIE" (qui pour moi dans ce cas ci est synonyme de "CONFIANCE" en l'enfant, en l'autre). Les enfants allaient et venaient dans la classe, à leur guise, pour se saisir du travail dont ils avaient envie! Ils prenaient d'abord un petit tapis, l'installaient au sol puis allaient se saisir, seul, de façon autonome et capable, de leur travail. Puis ils revenaient s'installer sur le tapis. Là, ils se concentraient, travaillaient, s'auto-corrigeaient, recommençaient jusqu'à n'en plus vouloir.

Si je devais définir en un mot ce que j'y ai appris ce serait à nouveau avec le mot "CONFIANCE"! A l'heure du goûter, ce sont les enfants qui le préparent. Ils parcourent ainsi quelques mettres avec des verres en verre, une carafe d'eau pleine, des pommes et des couteaux! Ils épluchent, ils coupent en quartiers, ils disposent dans les plats et mettent la table. L'adulte est là, bienvaillant mais en aucun cas intervenant dans le balai des enfants! Les verres ont été correctement disposés, les pommes correctement épluchées et coupées; la table fut ainsi prête, en un rien de temps, grâce aux enfants! Epattant! En tout cas pour moi! Après il faut le savoir, je m'émerveille d'un rien selon certains! Moi je me dis que c'est une grande chance dans la vie que de s'émerveiller et s'émouvoir de toutes petites choses et de petits rien!

C'est ainsi que cette journée resta et restera gravée en moi, dans ma mémoire, mon corps et mon esprit! J'ai observé, noté, noté, noté, échangé en fin de journée et en espagnol s'il vous plaît! C'est ainsi que j'ai touché du bout des doigts et pour la 1ère fois la pédagogie de Mme Montessori Maria!

C'est toute émue que je vais laisser là ce 1er billet, émue de m'être replongée dans mon voyage au Chili et dans cette pédagogie qu'aujourd'hui, je ne pense plus mais que je vis... en partie!

 

Publié dans Toutes en une

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article