L'important, c'est de communiquer!

Publié le par Toutes en une

Quand je pense à la scolarité de mon petit/grand, je me dis que son école n'est pas nouvelle, que la pédagogie n'est pas active, que sa maîtresse ne s'appelle pas Maria mais que l'important, c'est de communiquer!

 

Je communique depuis la rentrée, malgré mes à priori, mes griefs, mes insatisfactions et j'ai bien fait!

 

Avant les vacances, je demandais un rendez vous à sa maîtresse, qu'elle m'a donné sans tarder, mais auquel j'ai oublié de me présenter (les boules!) prises par le déménagement! Je souhaitais la rencontrer pour parler de mon petit/grand que je ne sentais pas à l'aise! Pas à l'aise avec la scolarité, pas à l'aise avec l'altérité, bref, pas à l'aise. Les vacances se sont passées... Je ne lui en ai pas reparlé car finalement je le sentais un peu mieux mon petit/grand! Plus de plaintes, plus de blagues (qui n'en étaient pas d'ailleurs), plus de fabulation! 

 

C'est elle qui, un soir, est venu me voir pour me parler de mon petit/grand. Elle avait entendu, derrière mes inquiétudes de maman, les plaintes de mon enfant, le malaise vécu réellement par mon petit/grand. Elle avait donc prit les devants en changeant de place son petit voisin de classe! Selon elle, un enfant vivant, bougeant beaucoup et ayant besoin de toucher son voisin, toucher ses affaires... Peut être que c'était trop envahissant pour mon petit/grand a t elle pensée!

 

Le fait est que la situation s'est améliorée! On entend plu de plaintes envers cet enfant à la maison, ni envers d'autre et son rapport au travail scolaire s'est un petit peu amélioré! Je le trouve plus serein, ça c'est certain!

 

Voilà donc une maîtresse, qui n'étant ni nouvelle ni active et ne s'appelant pas Maria a su et pu pour autant être attentive à mon petit/grand.

Pourquoi?

Parce que nous avons communiqué!

Et d'ailleurs, elle m'en a remercié! Comme ça en fin de dicussion : "je vous remercie parce qu'avec vous on peut parler, se dire les choses et c'est important pour l'enfant!"! Waou je prends le compliment car, oui, j'en suis sûre, c'est important pour l'enfant de sentir que malgré les griefs, les désaccords... on communique, pour son bien être! 

 

Derrière chaque maîtresse et chaque parent, se cache un être communiquant! Profitons en!

 

Une dernière chose pour lui rendre hommage : elle n'est même pas dans le jugement des parents non communiquants car comprend que parfois, pour certains, le rapport à l'école est tellement douloureux qu'il se joue autre chose dans la realtion! 

 

Je la regarde autrement maintenant! Et j'aurais bien envie de la remercier par un petit courrier en fin d'année!

 

L'important, c'est de communiquer, non?

Publié dans Lili pissenlit

Commenter cet article

florence 11/04/2012 23:12


Ce que tu dis donne un peu d'espoir....c'est vrai qu'on peut être des interlocuteurs, nous les parents, même si on ne peut influer sur les pédagogies  à l'oeuvre dans l'école publique...

Toutes en une 13/04/2012 00:02



;)