Découvrir

Publié le par Toutes en une

Le 28 juin

Réveil, 7h00. Tout le monde dort encore. Je patiente dans mon lit, en pensant à lui, mon Hector.

El desayuno (le petit déjeuné), la duche (la douche) et enfin la micro (le bus)! M monte la première et dit "Dos, por favor. Gracias." 4 mots et c'est déjà trop! Vais je les retenir? Bientôt je serais seule, sans M, et je devrais les dire, seule, ces 4 mots!

Nous traversons la poblacion (quartier pauvre) et M me demande de ne pas parler français, pour être plus discret! M parle au conducteur et la micro stoppe! Au milieu de la rue, comme ça, ils s'étaient entendus! Les compagnies de micro sont privées. La compétitivité est rude. Les conducteurs étant payés au billet vendu, ils s'arrêtent où ils veulent et roulent incroyablement vite. Parfois ils baissent le prix de 200 à 100 pesos et ne donnent pas de ticket. Tout un monde!

032-SANTIAGO-Gare.jpg Le métro de Santiago est organisé et propre, c'est un fait! 220 pesos le ticket, à peu près, car le tarif varie en fonction de l'heure. La machine engloutit celui-ci, sous les yeux d'un vigile dont la présence oblige le paiement et interdit aux sans abris et aux vendeurs ambulants... de s'y installer. Trois lignes se partagent la ville.

Arrivée chez R et J pour el almuerzo (le déjeuné). J me présente sa famille, me fait visiter sa maison.

Je découvre et déguste pour la 1ère fois (mais pas la dernière!) le pisco sour, boisson nationale du Chili, si j'ai bien compris! C'est par ici : link C'est bon mais c'est chaud, ça donne chaud, très chaud! Le repas est gargantuesque et délicieux. Je suis extrêmement embarassée de cette abondance. Je sais qu'un tel repas offert aujourd'hui ne leur permettra, sans doute, pas de manger décemment jusqu'à la fin de la semaine. S'en suit une après midi très chaleureuse à regarder les vieilles photos de famille, à écouter l'hisoire de leur vie, de la constrcution de leur maison... Un jour, un homme leur envoya un chèque, d'un montant important, assez important pour qu'ils puissent remplacer les murs en taule par des murs en dur! Chaque jour que Dieu fait, R et J prient et remercient, cet homme, Dieu et la vie.

Je suis déroutée.

Préparation du voyage au nord du Chili avec M. Retrait d'argent, achat du billet... autant de formalités qui dans un pays étranger peuvent s'évérer assez compliquées. 12000 pesos le billet de car, environ 150 francs. M m'offre 1000 pesos pour mon arrivée. Je suis profondément touchée. Merci M.

 

Commenter cet article